La pratique de l’enduro au Maroc, expérience culturelle enrichissante

enduro au Maroc

Pratiquer l’enduro au Maroc sur le site http://www.atlasdesertenduro.com/ est une activité à la fois sportive et culturelle. Sportive parce qu’elle nécessite certaines capacités physiques pour éviter les risques, culturelle parce que c’est une manière assez atypique et originale de découvrir les régions du Maroc, leur histoire, leur culture et les populations qui y vivent. La région du Drâa est l’une des plus appréciées pour sa beauté et pour le relief qu’elle donne à apprécier. En effet, on y retrouve des massifs montagneux, des oasis, des fleuves que les visiteurs peuvent découvrir. De plus, c’est une région dont l’histoire est enrichissante et reflète un peu celle du Maroc tout entier. Le mode de vie traditionnel des populations locales donne du charme à la région et fascine les visiteurs, qui ont ainsi l’impression de se rapprocher de la culture traditionnelle du pays.

La domination de la tribu zénète des mérinides dans cette région est une période marquante pour la région du Drâa et ses habitants de l’époque, qui étaient principalement des négroïdes. Suite aux zénètes, les sâadiens sont arrivés et ont aidé la région à se défendre contre les tentatives de conquête des Portugais de 1515 à 1545. Dans le même temps, les populations arabes prennent de plus en plus de place dans la région. L’enduro au Maroc dans la région du Drâa permet de découvrir une population répartie et bien organisée. En effet, à une période, la population et même la région ont été divisées en districts, très exactement huit districts qui étaient tous dirigés par des « gouvernements » différents.

Les Français arrivent juste après cette période d’indépendance et participent à donner une nouvelle identité à la région. Tout d’abord, ils ont mis en place des activités politiques et ont fait restaurer les régions environnantes. Avec leur influence, la famille caïdale a pris le pouvoir sur l’ensemble des 8 districts de la région. Malgré le statut d’indépendante, la région, à travers ses chefs, continuait de reverser un tribut aux sultans de Fès, et ce entre 1650 et 1730. Cette histoire s’est transmise et pendant un enduro au Maroc, elle peut vous être contée par les populations. Les Français ont également fait restaurer le système de sultanat et d’empereurs chérifiens sur l’ensemble de l’empire. Avec ce processus, c’est la pacification de la région qui est commencée, même si cela entraîna la domination de la famille caïdale. Avec la guerre entre les qsars qui se tenait dans la même période, et ce depuis des siècles, les villages se sont vus répartis entre les noirs et les Arabes.

standard

Have your say

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.