Marrakech dans la Littérature (I)

marrakech_palmeraie

La ville marocaine de Marrakech, aussi conque comme “La Perle du Sud”, a inspirés des auteurs de nombreuses nationalités à produire des oeuvres littéraires de tous genres. Son ambiance vibrante, sa magie indéniable et son atmosphère mystérieuse ont influé un souffle poétique dans ces auteurs, qui ont exprimé leur vision particulière de cette ville inimitable et de ses nombreux charmes dans d’innombrables textes. Voici une petite liste de livres dont les histoires ou les réflexions tournent autour de Marrakech, la Ville Ocre:

 

– Hideous Kinky – Esther Freud (Londres, Angleterre 1963)

Esther Freud

Ce roman, porté au cinéma en 1998, raconte l’expérience à Marrakech d’une jeune hippie et de ses deus filles, âgées de cinq et sept ans, aux années 1960. La mère est décidée à trouver un guide pour son voyage mystique vers la perfection spirituelle. Le plus particulier de ce roman est le fait que l’histoire est narrée par une des filles qui, avec sa vision enfantine mais délicieusement sarcastique, raconte sa découverte des conflits adultes et des différences culturelles entre l’orient et l’occident. Le roman est en un certain sens autobiographique et explore essentiellement la recherche de soi d’une jeune à travers les yeux de sa petite fille de cinq ans.

– Zaynab, reine de Marrakech – Zakya Daoud (Bernay, France, 1937)

Zakya_Daoud

La position de la femme au Maroc est encore, du moins, compliquée. Cependant, la romancière Zakya Daoud déterre le personnage historique de Zaynab, une des épouses du mythique Youssef Ibn Tachfine et vraie fondatrice de la ville de Marrakech. Le livre raconte les difficultés que Zaynab trouve à éviter la prison des conventions sociales qui enferment les femmes et à pouvoir développer toutes ses capacités et faire ainsi de Marrakech ce qu’elle est encore aujourd’hui, une ville fascinante. L’histoire raconte également l’amour inébranlable entre le puissant Ibn Tachfine et Zaynab, une femme exemplaire par sa ténacité et son courage.

– A Street in Marrakech – Elizabeth Warnock Fernea (Milwaukee, USA 1927 – Austin, USA 2008)

Elizabeth Warnock Fernea

Elizabeth Warnock Fernea était une anthropologue qui dévoua sa vie à des sujets traitant sur l’Afrique et le Moyen Orient et qui voyagea énormément dans ces territoires. Le roman raconte l’expérience d’un couple américain à Marrakech et de leur progressive acceptation et adoption par leurs voisins marocains. L’auteur, qui parle arabe de manière fluide, es capable de donner une image détaillée et vive d’un aspect absolument inaccessible à la plupart des étrangers, le monde caché des femmes de la médina, et explore des sujets comme la différence entre les milieux privé et public, l’omniprésence de la religion ou les rôles masculin et féminin au Maroc.

– Les Voix de Marrakech: Journal d’un Voyage – Elias Canetti (Ruse, Bulgarie 1905 – Zurich, Suisse 1994)

Elias Canetti

En 1954, le Prix Nobel de Littérature Elias Canetti réalisa un voyage à Marrakech. De ses expériences vécues et de ses impressions à travers les quartiers arabe et juif de la Ville Ocre, Canetti laissa un légat littéraire qui constitue beaucoup plus qu’un simple journal ou un livre de voyage. Des visions, des odeurs, des expériences dans les cafés, dans les rues et dans les souks de la ville, ainsi que des rencontres avec toutes sortes de personnages, sont ébauchés dans un style personnel, précis et minutieux et offrent un paysage pittoresque et vivide de la vie quotidienne à Marrakech.

– Le griot de Marrakech – Mahi Binebine (Marrakech, Maroc 1959)

Mahi Binebine

Le peintre et écrivain marrakchi Mahi Binebine offre dans ce livre une vision personnelle et particulière de sa ville natale de manière compacte et originale. Les descriptions de l’incomparable place Jemaa El Fna, des mendiants, des marchands ambulants, des charmeurs de serpents, des charlatans, des dentistes et des pickpockets illustrent la souvent mystérieuse, parfois vulgaire et toujours surprenante vie nocturne de cette ville, avec ses amours, ses peines et ses trahisons, dévoilée à travers les yeux et la plume d’un de ses fils et de ses amants.

 

Venez découvrir la magie et le charme de la Ville Ocre, qui a inspiré tant de mots, d’aventures et d’émotions et qui continue de captiver des artistes de toutes les disciplines. Pour profiter davantage de la séduction inévitable de ce lieu, vous pouvez loger dans un des hôtels de Marrakech, dans les modernes et insolites quartiers de Guéliz et Hivernage, ou dans une des typiques riads de Marrakech, si près de la place Jemaa El Fna, la plus grande du continent et, indéniablement, la plus passionnante et inspiratrice du monde.

La ville marocaine de Marrakech, aussi conque comme “La Perle du Sud”, a inspirés des auteurs de nombreuses nationalités à produire des oeuvres littéraires de tous genres. Son ambiance vibrante, sa magie indéniable et son atmosphère mystérieuse ont influé un souffle poétique dans ces auteurs, qui ont exprimé leur vision particulière de cette ville inimitable et de ses nombreux charmes dans d’innombrables textes. Voici une petite liste de livres dont les histoires ou les réflexions tournent autour de Marrakech, la Ville Ocre:    

 

1.       Hideous Kinky – Esther Freud (Londres, Angleterre 1963)

Ce roman, porté au cinéma en 1998, raconte l’expérience à Marrakech d’une jeune hippie et de ses deus filles, âgées de cinq et sept ans, aux années 1960. La mère est décidée à trouver un guide pour son voyage mystique vers la perfection spirituelle. Le plus particulier de ce roman est le fait que l’histoire est narrée par une des filles qui, avec sa vision enfantine mais délicieusement sarcastique, raconte sa découverte des conflits adultes et des différences culturelles entre l’orient et l’occident. Le roman est en un certain sens autobiographique et explore essentiellement la recherche de soi d’une jeune à travers les yeux de sa petite fille de cinq ans.

2.       Zaynab, reine de Marrakech – Zakya Daoud (Bernay, France, 1937)

La position de la femme au Maroc est encore, du moins, compliquée. Cependant, la romancière Zakya Daoud déterre le personnage historique de Zaynab, une des épouses du mythique Youssef Ibn Tachfine et vraie fondatrice de la ville de Marrakech. Le livre raconte les difficultés que Zaynab trouve à éviter la prison des conventions sociales qui enferment les femmes et à pouvoir développer toutes ses capacités et faire ainsi de Marrakech ce qu’elle est encore aujourd’hui, une ville fascinante. L’histoire raconte également l’amour inébranlable entre le puissant Ibn Tachfine et Zaynab, une femme exemplaire par sa ténacité et son courage.

3.       A Street in Marrakech – Elizabeth Warnock Fernea (Milwaukee, USA 1927 – Austin, USA 2008)

Elizabeth Warnock Fernea était une anthropologue qui dévoua sa vie à des sujets traitant sur l’Afrique et le Moyen Orient et qui voyagea énormément dans ces territoires. Le roman raconte l’expérience d’un couple américain à Marrakech et de leur progressive acceptation et adoption par leurs voisins marocains. L’auteur, qui parle arabe de manière fluide, es capable de donner une image détaillée et vive d’un aspect absolument inaccessible à la plupart des étrangers, le monde caché des femmes de la médina, et explore des sujets comme la différence entre les milieux privé et public, l’omniprésence de la religion ou les rôles masculin et féminin au Maroc.

4.       Les Voix de Marrakech: Journal d’un Voyage – Elias Canetti (Ruse, Bulgarie 1905 – Zurich, Suisse 1994)

En 1954, le Prix Nobel de Littérature Elias Canetti réalisa un voyage à Marrakech. De ses expériences vécues et de ses impressions à travers les quartiers arabe et juif de la Ville Ocre, Canetti laissa un légat littéraire qui constitue beaucoup plus qu’un simple journal ou un livre de voyage. Des visions, des odeurs, des expériences dans les cafés, dans les rues et dans les souks de la ville, ainsi que des rencontres avec toutes sortes de personnages, sont ébauchés dans un style personnel, précis et minutieux et offrent un paysage pittoresque et vivide de la vie quotidienne à Marrakech.

5.       Le griot de Marrakech – Mahi Binebine (Marrakech, Maroc 1959)

Le peintre et écrivain marrakchi Mahi Binebine offre dans ce livre une vision personnelle et particulière de sa ville natale de manière compacte et originale. Les descriptions de l’incomparable place Jemaa El Fna, des mendiants, des marchands ambulants, des charmeurs de serpents, des charlatans, des dentistes et des pickpockets illustrent la souvent mystérieuse, parfois vulgaire et toujours surprenante vie nocturne de cette ville, avec ses amours, ses peines et ses trahisons, dévoilée à travers les yeux et la plume d’un de ses fils et de ses amants.

 

Venez découvrir la magie et le charme de la Ville Ocre, qui a inspiré tant de mots, d’aventures et d’émotions et qui continue de captiver des artistes de toutes les disciplines. Pour profiter davantage de la séduction inévitable de ce lieu, vous pouvez loger dans un des hôtels de Marrakech, dans les modernes et insolites quartiers de Guéliz et Hivernage, ou dans une des typiques riads de Marrakech, si près de la place Jemaa El Fna, la plus grande du continent et, indéniablement, la plus passionnante et inspiratrice du monde.

standard

Have your say

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.