Le Radisson Blu symbole de modernité et de luxe à Marrakech

Marrakech

Guéliz est l’un des derniers quartiers de la ville de Marrakech http://bonplanmarrakech.blog.fc2.com/, il a été construit essentiellement par les Français et on y retrouve, immeubles, grandes avenues, hôtels, restaurants chics, et surtout des boutiques de luxe. De quoi intéresser une cible de touristes en quête de modernité dans un environnement marocain qui a su garder son charme particulier. Le Radisson Blu, hôtel 5 étoiles, vient d’ouvrir ses portes sur l’avenue Mohammed V, c’est le premier hôtel 5 étoiles de la ville. L’enseigne regroupe 1400 hôtels à travers 115 pays et ambitionne d’être le symbole représentatif de ce nouveau Marrakech. Vous trouverez dans cet hôtel 198 grandes chambres et suites avec des baignoires grand luxe, du fabricant Starck, un patio qui donne sur toutes les chambres en rappel à l’architecture des Riad que l’on retrouve dans la Médina, une piscine chauffée de 17m x 7m assez impressionnante. Les propriétaires de l’hôtel envisagent d’ailleurs d’ouvrir un roof top avec un bar et un bassin de nage, afin de permettre aux clients d’en profiter dans une ambiance qui rendra ce lieu incontournable.

Avec son restaurant Lila, le Radisson Blu devient déjà un lieu dont tout le monde parle à Marrakech. On peut y déguster de la cuisine locale, mais aussi de la cuisine internationale, c’est déjà un lieu de référence pour les connaisseurs. Le bar à cocktails rajoute à la chaleur de l’endroit, grâce aux nombreuses créations proposées par Tarik et l’hospitalité de Diola qui vous oriente, informe et rassure quand vous arrivez. L’orchestre de jazz-rock-pop fait pétiller l’hôtel tous les soirs grâce à ses prestations live et un studio web radio grandeur nature qui diffuse les concerts, nous sommes véritablement dans le 21e siècle. Comment résister à ce lieu pendant son séjour à Marrakech ?

Selon Fabrice Castellorizios, Directeur général de l’hôtel, Guéliz serait à Marrakech ce que Tribeca représente dans la ville de New York. Des déclarations que l’on prend tout de même avec des pincettes. Rappelons tout de même que le climat de fréquentation touristique actuel est assez morose du côté de Marrakech. De plus, est-ce que cet hôtel arrivera à changer les habitudes de toute une ville qui est assez tournée vers les activités de jour avec la médina ou encore la Palmeraie ? Pour l’heure, on se réjouit du fait que l’âme de Marrakech ne s’attache pas véritablement aux nuances, de part et d’autre du centre commercial géant Carré Eden, on retrouve encore des vendeurs de maroquinerie et lunettes de marque, qui sont issus de la contrefaçon et 100% toc. Les cireurs de chaussures redonnent, de l’éclat à vos souliers pour quelques pièces et les chauffeurs de taxi continuent à parler de compteur cassé, Marrakech garde toujours son esprit traditionnel au fond.

standard

Have your say

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.