Comment s’organiser pour acquérir un bien immobilier à Koh Samui ou ailleurs ?

immobilier à Koh Samui

Il est compliqué d’investir dans le secteur immobilier à Koh Samui, ou ailleurs en Thaïlande, parce que très souvent les banques n’accordent pas de prêts immobiliers aux étrangers qui souhaitent investir dans le secteur. Même en France, certaines banques n’accordent pas de prêt à ceux qui souhaitent acquérir un bien immobilier dans un autre pays. La baisse des taux enregistrée en France est tout de même un facteur qui pousse les gens à l’investissement dans ce domaine. Vous pouvez donc envisager de négocier un prêt à bon taux pour acquérir un bien immobilier en Thaïlande ou dans un autre pays de votre choix. De nombreuses solutions sont disponibles pour les acheteurs dans le système financier, ainsi un français qui possède un immeuble en France a la possibilité d’acquérir un logement en Thaïlande. En France on trouve des banques qui acceptent de refinancer un bien déjà en votre possession grâce aux hypothèques déplacées ou à la formule de mobilisation du patrimoine.

Dans le cas où le futur acheteur possède un bien en France, il peut se rapprocher d’une banque qui est favorable aux prêts pour l’achat immobilier à Koh Samui avec Atlasimmobilier International . Il peut ainsi refinancer le bien en sa possession en bénéficiant en plus du taux d’intérêt qui lui permettra d’acheter son bien en Thaïlande. La procédure de refinancement est soumise aux mêmes conditions que le prêt bancaire commun. La durée de ce mode de financement est de 3 à 20 ans. Il faut que le demandeur ait des revenus, qu’il ait au maximum 65 ans lorsque le prêt arrivera à son terme, parmi les autres critères on peut citer l’assurance vie, le taux d’intérêt encore faible pour le moment et l’hypothèque. Le montant du prêt accordé avec ces conditions peut atteindre la somme de 1 million d’euros.

Avec cette opération le futur acheteur peut obtenir entre 80% et 100% de la valeur de son hypothèque. Un montant qui lui sera bien utile dans l’acquisition de biens immobiliers à Koh Samui. Si le projet n’atteint pas la somme de 75 000 euros, le futur acquéreur peut faire appel à d’autres types de prêts bancaires. Pour les obtenir, il doit disposer de revenus adéquats et d’un apport personnel. D’autres moyens de financement existent. Les banques à Singapour par exemple, qui appartiennent au réseau UOB (United Overseas Bank), proposent des financements aux acheteurs de biens immobiliers en Thaïlande, selon les mêmes conditions que les banques françaises. Le montant du prêt peut aller jusqu’à 35 millions de bahts, pour un taux d’intérêt inférieur de 3 points à celui proposé par les banques locales.

standard

Have your say

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.