Petit aperçu sur la colonie de vacances de printemps

colonie-de-vacances-sportive1

Les heures passées à l’école ont été pour les enfants une épreuve qu’il faut vaincre à coup de patience. Quand les vacances approchent, c’est le moment de se préparer pour aller faire un petit tour quelque part ailleurs. Le temps de s’accorder avec les parents et c’est parti. Les vacances sont des possibilités de s’offrir une bouffée d’air dans la nature. Et quand cela se passe au beau milieu du printemps, c’est déjà une bonne chose. En réalité, cette saison de l’année est le moment où la vie est en train de se renaître de ses cendres et de s’éclater de nouveau pour offrir un paysage tout nouveau. Alors les parents peuvent sauter sur l’occasion pour formuler un séjour en plein air pour les enfants, le temps de leur faire découvrir d’autres contrées nouvelles. Ils se réjouiront sûrement de cette nouvelle faveur tant attendue.

La préparation des vacances au printemps ?

Une colonie de vacances est considérée par les enfants comme une nouvelle vie. Il existe une multitude de choix en ce qui concerne le moment de passer des vacances dans un endroit donné. Un lieu pour passer les vacances, mais le moment est un élément de valeur inestimable pour les enfants et pour les parents. Si on opte pour une colonie de vacances printemps, c’est pour former les petits à la vie en groupe. D’ailleurs, c’est déjà pour eux une sorte d’initiation à se faire confiance et à appréhender la prochaine année scolaire avec énergie. En outre, les activités proposées au printemps sont nombreuses sans parler des formateurs qui pourront les accompagner là où ils vont. À défaut du thème de vacances, les formateurs leur choisiront ce qu’il faut, même pour faire un séjour linguistique. La préférence des enfants est à considérer. Ils peuvent choisir la montagne ou la mer, mais tout est à leur portée pour fournir un plein épanouissement. En ville comme à la campagne, les découvertes peuvent ne pas être les mêmes, mais l’essentiel est de leur donner cet air de liberté.

Une colonie de vacances au printemps offre-t-elle des avantages ?

Les parents le reconnaîtront au premier abord que les vacances sont toujours synonymes de réconfort après les mois passés à l’école. Ils y puisent des ressources qui se sont vidées au cours de l’année scolaire. À quoi bon ne pas s’intéresser à cette opportunité de voyage ? Une colonie de vacances printemps est une véritable détente et un repos à la seule condition que les enfants soient les seuls maîtres d’eux-mêmes et donc de leur séjour. Rien ne doit leur être imposé au risque d’affecter leur propre personnalité. Pendant les séjours au printemps, les enfants peuvent être soumis à un stage progressif de leur goût, mais des animateurs les accompagnent en permanence. La vie est en train de s’éclater au printemps, les petits profitent aussi de cette occasion pour voir un environnement atypique ou pour respirer et se délester de leur stress. Les accompagnateurs peuvent leur proposer le bord de mer avec ses richesses, si cela leur convient. Ce type de colonie de vacances au printemps est un choix sur les activités collectives ou individuelles. Le nombre d’enfants partis en vacances doit être limité pour qu’il n’y ait pas de surcharge. En tout cas, une colonie de vacances au printemps est un sanctuaire pour les petits en plein développement.

standard

Quelques conseils à suivre avant de se lancer dans un trekking

Le trekking, au Maroc ou dans un autre pays, est une activité qui se tient sur plusieurs jours, c’est une forme de randonnée, d’ailleurs le trekking est souvent appelé grande randonnée. Durant cette activité, les participants ont une assez grande autonomie https://www.location-francophone.com/blog/randonnees-au-maroc/. Du coup, lors des boucles, des traversées, les marcheurs dorment en bivouacs, en tentes, mais aussi chez les habitants ou en refuges, selon le contexte et les conditions de votre activité. Pratiquement tout le monde peut se lancer dans la pratique du trekking, il faut tout de même avoir une bonne condition physique et s’y préparer physiquement et psychologiquement. Cette préparation physique est la clé de la réussite de votre trekking. Vous trouverez dans cet article quelques conseils afin que votre aventure de trekking se déroule dans des conditions optimales et que vous en gardiez de bons souvenirs. Il faut savoir de prime abord que la première action à mener est de rencontrer votre médecin.

Consulter votre médecin avant votre trekking au Maroc ou dans un autre pays est nécessaire avant de vous lancer, surtout si vous n’avez pas l’habitude de pratiquer une activité sportive. Le rôle du médecin est de déterminer si vous êtes dans une bonne forme physique pour vous lancer dans cette activité. Il pourra donc vous dire si vous avez la capacité de faire un trekking. Si vous prévoyez de vous rendre dans des régions très enclavées, votre médecin pourra vous fournir les vaccins indispensables. En général, il faut savoir que le trekking est déconseillé aux femmes enceintes, ainsi qu’aux personnes qui souffrent d’hypertension, d’insuffisance respiratoire et de problèmes cardiaques. Vous devez exercer votre endurance afin de réussir votre trekking, en pratiquant par exemple du vélo, de la course à pied ou de la natation.

Si vous optez pour le trekking au Maroc en altitude, vous devez en connaitre les particularités. En altitude vous devez faire un entraînement plus intense, car il y a moins d’oxygène en altitude. Pour que cet effet soit limité, vous devez boire de l’eau en bonne quantité et éviter les boissons alcoolisées. Par contre, si vous comptez vous rendre dans le désert marocain, vous aurez besoin de plus de matériel, vous assurer de protéger vos yeux et votre peau des UV, avoir une plus grande gourde, une lampe frontale, un couteau de poche, et des vêtements légers et chauds pour les nuits froides. Retenez que peu importe le lieu et la difficulté de votre trekking, vous devez vous hydrater régulièrement, environ toutes les 20 minutes. Les pauses vous permettent aussi de vous reposer et de manger. Voilà des conseils qui vous permettront d’avoir un trekking agréable et bénéfique pour votre santé.

standard

Les bons arguments pour bien négocier son prêt immobilier

home

L’obtention d’un crédit immobilier nécessite plusieurs étapes. L’une de ces étapes, à la fois essentielle et incontournable, consiste à négocier avec son banquier afin de souscrire au prêt le plus avantageux. Il ne s’agit pas uniquement de réduire les taux d’intérêt, mais également de bénéficier des avantages sur les frais de dossier, les assurances, les pénalités de remboursement anticipé… Pour ce faire, voici les bons arguments permettant de bien négocier son prêt immobilier.

L’apport personnel : un argument de taille pour négocier un prêt immobilier

Bien qu’il est tout à fait possible de souscrire à un crédit immobilier sans un apport personnel, rares sont les banques qui consentent à ce type de prêt sans un apport personnel de l’emprunteur. Ainsi, afin de favoriser la recevabilité de sa demande de crédit immobilier auprès d’une banque, il est important d’apporter au minimum 10 % du montant à emprunter.
Cette somme permet de couvrir les frais de garantie ainsi que les frais de notaire. Comme l’apport demandé par les banques n’est pas toujours les mêmes, le souscripteur se doit de bien se renseigner sur les conditions des sociétés bancaires et effectuer des comparaisons en suivant ce lien. Pour ceux qui disposent d’un apport plus conséquent, il sera encore plus facile de négocier son prêt immobilier et dans la même mesure, d’obtenir une réduction des taux.

Avoir un taux d’endettement faible

Le fait d’avoir un taux d’endettement faible ou en dessous de la moyenne constitue un autre argument important pris en compte par les banquiers lors de la négociation d’un crédit immobilier. En effet, il faut savoir que la capacité ou le taux d’endettement d’une personne est déterminé à travers la différence entre ses revenus et ses charges financières mensuels.
D’une manière générale, le taux d’endettement d’un souscripteur ne doit pas dépasser 33 % de ses revenus afin de lui permettre de vivre confortablement après le paiement de ses charges. À cet effet, un emprunteur sera considéré comme un bon profil si son taux d’endettement est inférieur à 15 %. Mettre cet argument en avant permettra au souscripteur de mieux négocier son crédit immobilier.

Bien valoriser son profil emprunteur

Avant de valider un crédit immobilier, le banquier étudie scrupuleusement le profil de l’emprunteur afin d’être sûr que celui-ci sera bien en mesure de rembourser le prêt. Dans cette mesure, savoir valoriser son profil emprunteur constitue un argument de taille pour négocier le financement de son bien immobilier auprès d’une banque.
Pour cela, le souscripteur se doit de montrer qu’il gère bien ses comptes en n’ayant ni de découvert ni de problème de paiement concernant ses emprunts en cours. Par ailleurs, une bonne situation professionnelle est un critère très bien perçu par les banques. Effectivement, ces dernières prendront en compte le statut de l’emprunteur, à savoir s’il est un cadre ou un simple employé, son ancienneté, son âge ainsi que sa capacité d’évolution de carrière.

Fournir un dossier complet

Afin de mieux négocier sa demande de prêt immobilier, le souscripteur doit fournir un dossier complet lors de son rendez-vous avec son banquier. En effet, depuis quelque temps, les sociétés bancaires sont devenues de plus en plus prudentes par rapport au financement des projets immobiliers. Ainsi, elles prennent en compte le sérieux des emprunteurs lors de l’évaluation de leur dossier.
À cet effet, pour offrir une image à la fois rassurante et convaincante à son interlocuteur, il est dans l’intérêt du souscripteur de présenter un dossier complet lors de sa souscription à un crédit immobilier. D’une manière générale, les documents requis sont les deux derniers avis d’imposition, le compromis de vente s’il est déjà signé, les trois dernières fiches de paie, les trois derniers relevés bancaires, une pièce d’identité ainsi qu’un justificatif de domicile.

standard

État du marché des scooters électriques

scooter electrique

Le scooter électrique est un mode de déplacement qui est de plus en plus sollicité de nos jours. Il suffit pour en avoir la preuve, d’observer le nombre croissant d’immatriculations et l’expansion des services de location de ces engins. Nombreux sont ceux qui sont attirés par les nombreux avantages que ce type de véhicule apporte voir aussi sur l’article Tout savoir sur les scooters électriques, notamment le moteur peu bruyant, l’absence de pollution, la possibilité d’éviter les embouteillages, etc. Toutefois, vous n’êtes pas forcément au courant de tout ce que cette acquisition implique, encore moins des caractéristiques globales de ce type de véhicules. Dans cet article, nous vous proposons de faire un tour de la question, et d’apporter quelques réponses à ces préoccupations. En fin d’année 2017, le nombre de scooters électriques commercialisés se chiffrait à 7175 unités, une grande évolution, en comparaison aux 1861 unités commercialisées en 2015. Les ventes sont notamment boostées par les entreprises de location de scooters électriques qui sont de plus en plus nombreuses, et permettent aux usagers de « tester » ces engins avant de se décider à les acheter.

Il est vrai qu’acheter un scooter électrique revient bien plus cher que de s’offrir un scooter à essence. Depuis quelque temps on observe une baisse des prix, mais est-elle suffisamment conséquente pour susciter plus d’acheteurs ? Il est par exemple possible d’acheter un scooter Unu avec 1899 euros, vous pouvez obtenir un scooter Askoll avec 2990 euros, comptez au moins 2556 euros pour obtenir un scooter RedE. Par contre, pour acquérir un scooter thermique à essence, il faut compter à partir de 1000 euros. Le phénomène est inversé en Chine, dans ce pays, les scooters électriques sont vendus beaucoup moins cher que les scooters thermiques, ceci est dû aux grosses quantités produites. Rassurez-vous, en cas d’achat de scooter, vous pouvez bénéficier d’un bonus écologique peut vous être accordé. Le projet de loi de finances prévoit une aide qui se chiffre à 900 euros. Il faut préciser que le bonus écologique touche les véhicules à deux, trois et quatre roues, avec un moteur d’une puissance minimale de 3 kW. Ce bonus se chiffre à 250 euros par kW, sans toutefois dépasser 1000 euros ni 27% du prix affiché du véhicule.

Pour effectuer vos trajets quotidiens entre le boulot et votre domicile, un scooter électrique qui équivaut à 50 cm3 est suffisant. Les engins les moins chers vous feront bénéficier d’une autonomie moyenne de 50 km. Les scooters électriques se rechargent soit sur des prises électriques standards soit sur les bornes adaptées, installées et gratuites dans certaines grandes villes. Certains modèles de scooters électriques disposent de batteries amovibles, vous permettant de les recharger n’importe où. Sur le marché on retrouve également des scooters de 125 cm3, qui coutent plus cher, comptez entre 7000 et 9000 euros pour certains modèles et jusqu’à 15 000 euros pour BMW. Vous avez désormais des informations pratiques qui peuvent vous accompagner dans la décision d’acheter un scooter électrique ou pas.

standard

Passage à la carte grise électronique en Algérie

carte grise

La carte grise est un document qui est utilisé non seulement pour que l’on puisse identifier les véhicules, mais ce document donne aussi l’autorisation aux mêmes véhicules de circuler sur les routes en toute légalité. Ce document était à la base délivré par les préfectures ou les sous-préfectures, désormais en France on peut l’obtenir en faisant l’ensemble de la démarche sur des sites internet professionnels qui vous assurent une transaction libre de contraintes et rapide, pour une livraison de votre carte grise 48 h plus tard. En Algérie comme ailleurs, les automobilistes doivent également posséder de cartes grises pour leurs véhicules sur le site https://www.commandersacartegrise.com/. C’est officiel, 2017 est l’année du changement pour ce document en Algérie, car il deviendra électronique.

Le terme « électronique » peut poser des problèmes d’interprétation, raison pour laquelle les autorités l’ont vu et revue afin de l’utiliser de la meilleure des manières. Selon l’annonce du Ministère de l’Intérieur et des collectivités locales d’Algérie, les usagers de la route algériens utiliseront dès 2017 des cartes grises électroniques et les permis de conduire biométriques. Le ministre a tenu à préciser que ce département est responsable du développement des documents administratifs et la transition se fera progressivement pour que tout le monde obtienne ces documents en opposition aux anciens documents. Sur le plan technique, le terme « électronique » a été récemment utilisé pour parler des certificats d’immatriculation. Avant cela, le gouvernement parlait souvent de carte grise biométrique qui a été révélée comme étant un abus de langage quand on considère que la biométrie est associée aux êtres vivants.

Le terme biométrie signifie concrètement « mesure du vivant » avec bio qui signifie vivant et métrie qui signifie mesure. En conclusion le terme biométrique peut être associé à des informations liées à la personne physique et à un aspect plus biologique notamment en parlant du détenteur du document. Biométrique correspond donc mieux à des documents comme le passeport ou le permis de conduire. Le terme électronique est beaucoup plus adapté lorsqu’il s’agit de carte grise puisqu’on parle d’un véhicule qui n’a rien d’humain ni de biologique, puisque les engins ne possèdent pas d’empreintes digitales et encore moins de groupe sanguin. C’est pour cette raison que les autorités algériennes ont modifié la dénomination des nouvelles cartes grises en optant pour des cartes grises électroniques. Restons attentifs et assistons à l’évolution du système d’immatriculation des véhicules en Algérie qui imposera certainement aux usagers de refaire leurs anciennes cartes.

standard

Les bagages parfaits d’un voyageur qui part au Kenya

voyage kenya

En Afrique de l’Est, le Kenya se positionne parmi les premières destinations les plus prisées. En effet, il recèle de multiples attraits, allant des traditionnels parcs comme celui d’Hell’s Gate aux fameuses réserves telles que celle d’Amboseli. Mais pour jouir d’un repos bien mérité, il faut prendre le temps de préparer ses bagagesafin de ne pas oublier tout ce qui pourra être indispensable sur place.

Comme il fait très chaud au Kenya, les touristes mettront dans leurs valises des vêtements légers, dont quelques tenues sombres pour le safari. Mais pour faire face aux fraîcheurs des petits matins et des soirées, ils devront y inclure quelques chandails, une vestesaharienne et un blouson coupe-vent et se muniront de chaussures confortables à la marche ainsi que des chaussettes montantes. En outre, les vacanciers incluront dans leur liste du matériel de plage, à savoir maillot de bain, tuba, masque ainsi que des accessoires indispensables pour lutter contre les coups de soleil : chapeau, lunettes et crème solaire très haute protection. Ils ne négligeront pasnon plus les foulards pour se protéger la tête lorsqu’ils traversent certaines pistes poussiéreuses.

Les essentiels petits attirails

Pour ne manquer de rien lors de leur voyage Kenya, les globe-trotters ne se sépareront pas des diverses choses du quotidien. Premièrement, une paire de jumelles ne sera pas superflue pour observer aisément les oiseaux ou les mythiquesBig Five lors des safaris. Pour capter certains moments magiques, un équipement haute résolution, photo et vidéo, seranécessaire. De la sorte, ils ramèneront des souvenirs à montrer à leurs familles et amis à leur retour. Par ailleurs, une lampe de poche ou une lampe frontale les éclairera lors des éventuelles pannes d’électricité. Un adaptateur multipriseest plus qu’indispensablepour brancher leurs appareils, bien qu’ils puissentrecharger leurs téléphones portables avec l’allume-cigarette de leurs véhicules de location. Bien sûr, les sacs plastiques figureront dans leurs paquetages pour protéger les articles électriques de la poussière.Il est également important d’avoir à portée de main un dictionnaire français-anglais pour faciliter la communication avec les Kenyans.

Que faut-il apporter d’autre ?

Pour réussir leurs séjours en terre kenyane, les visiteurs emmèneront avec eux une boîte à pharmacie suffisamment garnie pour soigner les petits maux : pince à épiler, sparadrap, antiseptiqueet bien d’autres encore. Il leur faudra aussi quelques médicaments qui répondent à un besoin diététique spécifique. L’« Immodium », par exemple, réglerainstantanément les problèmes de diarrhées chroniques ou aiguës, si le « Cipro » est efficace contre les infections urinaires ou les vaginites. Les lingettes humides et les mouchoirsseront utiles pour se rafraîchir, mais ça pourrait faire faire office de papier de toilette lors des besoins pressants en pleine savane. Afin de préserver la douceur de leur peau, les globe-trotters emporteront leur crème hydratante, ainsi qu’un baume à lèvres pour éviter que celles-ci ne gercent. Enfin, comme le paludisme existe bel et bien au Kenya, un répulsif contre les moustiques ne serait pas de trop dans leur troussede voyage.

standard

Brisbane, la troisième ville australienne

lih-chiang-mai

À part Sydney et Melbourne, Brisbane est une autre ville australienne qui vaut vraiment le détour. Au cours d’un séjour au pays des kangourous, cette mégalopole moderne au charme colonial est à ne pas manquer.

Partir à la découverte de Brisbane

Bienvenue à Brisbane, la capitale touristique de Queensland. Elle figure parmi les plus visitées lors d’un voyage en Australie. Elle est la troisième plus grande ville australienne. En plus de ses larges côtes, sa rivière mérite également une découverte particulière. Ce cours d’eau pittoresque et paisible permet de profiter tout un panel d’aventures passionnantes de plein air. Tout d’abord, il constitue un véritable paradis pour les adeptes de kayak et de canoë. Ensuite, une promenade tout au long de cette rivière permet d’admirer un panorama exceptionnel du centre-ville, mais aussi aux alentours du haut du pont de Story Bridge. Pour un premier voyage en Australie, cette région australe de Queensland peut être un excellent point de départ pour tous les baroudeurs en quête d’une aventure sensationnelle. Par ailleurs, Brisbane a récemment connu un incroyable avancé dans le domaine informatique que vous allez découvrir durant vos séjours. Aussi, il est important de savoir que son économie dépend surtout de ses industries agroalimentaires, pétrochimiques et métallurgiques.

Les attraits touristiques de Brisbane

La visite de tous les points d’intérêts de Brisbane nécessite au moins deux jours. La première étape à faire concerne le passage au zoo Lone Pine Koala Sanctuary qui se trouve à une dizaine de kilomètres de la ville. Ici, les Koalas vivent librement dans un milieu naturellement préservé. D’autres espèces animales comme le kangourou et le possum qui abritent également dans cette réserve. Ensuite, une série de promenades sur le « South Bank » est incontournable lors d’un voyage en Australie. Grâce à cette balade, on peut flâner tranquillement sur les rives de la rivière Brisbane, faire du kayak ou partir en croisière pour explorer les environs. Pour les amateurs de concert et de comédie musicale, n’hésitez pas à assister à l’une des soirées proposées à la Powerhouse, un endroit d’exception pour partager des moments inoubliables.

La gastronomie à Brisbane

Les amateurs de bonne chère vont sûrement faire plaisir à leurs papilles durant leurs vacances à Brisbane. En effet, cette ville peut surprendre les passionnés de cuisine européenne et méditerranéenne, car la plupart de ses restaurants proposent des recettes gourmandes à la fois riches et variées. D’ailleurs, certains se spécialisent dans les fruits de mer tout en privilégiant les produits locaux comme les mud crabe, les fruits, les légumes, le barramundi, sans oublier les huîtres. D’autres mettent seulement à votre disposition des salades fraîches et des desserts atypiques. Au cours de votre voyage en Australie, vous allez remarquer que le café tient aussi une place importante dans la vie des Australiens. Les bonnes adresses pour en déguster se trouvent à Brisbane si on ne parle que du quartier de Fortitude Valley.

standard

Louez un hôtel à Dakhla pour découvrir le forum Crans Montana

hotel dakhla

La vile de Dakhla a accueilli durant le mois de mars 2017, le forum Crans Montana sous le thème « l’Afrique du 21e siècle et la coopération Sud-Sud ». Il s’agissait de la troisième édition de cette rencontre qui s’est tenue sous le haut patronage de Sa Majesté le roi Mohammed VI, du 16 au 21 mars 2017. Une fois de plus les grands décideurs de la planète se sont retrouvés pour discuter des grands enjeux de l’Afrique en ce 21e siècle. Une occasion pour approfondir la réflexion sur l’ensemble du continent. Quel est le rôle structurant du Royaume du Maroc et quel est le potentiel qui peut être tiré de la Coopération Sud-Sud avec une attention particulière portée sur l’intégration des SIDS ? Il était également question de mettre à l’honneur les politiques volontaires qui ont été proposées par le gouvernement marocain pour la région du sud. Les personnes portées sur l’avenir du Maroc et de l’Afrique ont ainsi l’occasion de louer un hôtel à Dakhla sur le site http://www.hotel-buenavista-dakhla.com/afin de participer à ces discussions.

Précisons que les politiques proposées par le Maroc en faveur des territoires du Sud marocain font de la ville de Dakhla et de sa région des modèles pour l’ensemble du continent africain. Il était également question de donner aux populations vivant au Sahara, l’occasion de tenir un dialogue avec les principaux acteurs de l’économie et de la politique à l’échelle mondiale. Ce dialogue donnera l’occasion aux hôtels de Dakhla d’accueillir plus de visiteurs et donc de renforcer leur activité, développant ainsi le tourisme et l’économie de la région. Il est important de préciser que le continent africain a toujours occupé une place de choix dans les activités du forum Crans Montana. Cela s’explique par le fait qu’aux yeux des responsables de ce forum l’Afrique est le continent de l’espoir, dans un monde qui s’écroule.

Le Maroc a entrepris de nombreuses politiques assez ambitieuses, qui ont trouvé grâce aux yeux des organisateurs du forum de Crans Montana. Il est désormais question de faire durer cette collaboration. Le forum est convaincu que la ville de Dakhla représente un modèle de développement que toutes les villes et même les pays de l’Afrique devraient reproduire. Le rôle du Maroc en tant que centre de gravité de la coopération Sud-sud est mis en exergue, une fois de plus. Grâce à cette rencontre, Dakhla qui est si peu connue est devenue un lieu de grand intérêt dans le monde des affaires et de la politique, il y a fort à parier que le nombre de réservations d’hôtels à Dakhla connaîtra un bond.

standard

Comment opter pour la meilleure centrale vapeur ?

centrale vapeur calor

Se décider à passer du fer à repasser à la centrale vapeur n’est pas toujours une décision facile pour les professionnels ou les ménages. Toutefois, avec les années, on se rend compte que les performances de la centrale vapeur sont de loin supérieures à celles du simple fer à repasser. Certes la centrale vapeur coute plus cher à l’achat, jusqu’à cinq fois, elle est encombrante, mais son rendement est tout autant décuplé que ces inconvénients. De nombreuses marques se sont lancées dans cette guerre à la centrale vapeur et il est parfois difficile de déterminer quelle est la meilleure centrale vapeur sur le marché. En visitant des pages internet, vous découvrirez les modèles qui sont à la mode actuellement et peut-être vous en choisirez un en particulier parmi ceux-là. Quels sont les critères qui devraient être pris en compte dans le choix d’un appareil comme une centrale vapeur ?

Commençons par le choix de la marque. Tellement les marques qui proposent les produits électroménagers sont nombreuses, qu’il n’est pas toujours évident pour l’usager qui ne s’y connait pas de se retrouver. La meilleure solution dans ces cas-là reste de se fier aux marques les plus sollicitées et les plus célèbres sur le marché comme Calor, Philips, Delonghi, Rowenta, Polti, etc. Vous avez peu de chances d’être déçu en vous tournant vers ces marques qui sont des gages de qualité et qui fournissent un bon service client. Vous trouverez certainement la meilleure centrale vapeur parmi ces marques. En termes de débit vapeur, vous devez opter pour une centrale qui vous offre un débit de g/min, et cela en continu. Ce débit est deux fois supérieur à ce qu’un fer à repasser normal propose. Les centrales à vapeur qui ont un débit réglable sont idéales, ainsi vous pourrez choisir vous-même quel débit vous convient le mieux.

Nous pouvons donc partir du principe que les meilleures centrales vapeurs, sont celles qui vous donnent le choix des paramètres à exécuter et à utiliser. La place occupée par le bouton « vapeur » est également importante. S’il n’y a pas d’interrupteur « on/off », il faut maintenir le bouton appuyé, ce qui peut devenir très vite gênant. De plus, recherchez les appareils avec le mode « pressing » qui est un avantage à ne pas négliger. Ce mode permet de défroisser rapidement les vêtements. Les modèles dotés de ce mode permettent d’utiliser le débit de vapeur jusqu’à 300 g/min. Et rappelons-le plus le débit est grand, plus l’efficacité est accrue.

standard

Comment soigner un coup de soleil attrapé lors d’un trekking au Maroc ?

trekking-au-maroc

Lorsqu’on se lance dans un trekking au Maroc, surtout en période chaude, il arrive parfois que l’on soit victime des effets des longues expositions au soleil. Comment venir à bout des brûlures occasionnées par les coups de soleil, afin de profiter pleinement de ses vacances ? Nous vous présenterons ici quelques astuces de grand-mère qui vous aideront à calmer votre douleur. En langage médical les coups de soleil sont appelés érythèmes solaires ou en latin Dermatitis solaris. Il s’agit d’une brûlure de la peau causée par les rayons du soleil. Ce mal se manifeste plutôt comme une inflammation accentuée de la peau. C’est une brûlure du premier degré. La plupart des dermatologues se servent du terme « inflammation » plutôt que de « coup de soleil ». Lorsque la peau brûle, la victime subit une destruction de lycopène au niveau de la peau, qui est une forme de vitamine A. En cas de coup de soleil on assiste à deux étapes : la peau rougit et qui se desquame ensuite.

Astuces pour soigner les coups de soleil

Vous pouvez trouver des solutions de soin auprès des fruits et légumes. Le melon par exemple est un bon remède qui soulage les brûlures grâce à la vitamine A contenue dans sa pulpe. En cas de bobo, n’hésitez pas à mettre du melon sur votre brûlure. Avant d’appliquer le melon sur la rougeur, il est préférable de broyer le fruit au mixer, en conservant les pépins. Les pépins contiennent des acides gras qui soulagent la peau irritée. Voilà donc un fruit que vous devez emporter avec vous lors de trekkings au Maroc avec Aventure Berbere , si vous n’avez pas de mixer, vous pouvez écraser le fruit avec les outils à votre disposition.

En cas de brûlure, recouvrez la zone du fruit écrasé en vous servant d’un linge propre et attendez 15 minutes. Une fois ce temps écoulé, enlevez le linge. Le melon peut être remplacé par la tomate qui est également riche en vitamine A. Le miel et le vinaigre sont également des éléments pratiques pour soulager les brûlures et coups de soleil. Pour soigner la brûlure, vous pouvez vous servir de vinaigre blanc ou de vinaigre de cidre. Le vinaigre s’applique sans être dilué sur la partie brûlée en tamponnant avec un linge propre. Si la brûlure est très étendue sur le corps, vous pouvez prendre un bain tiède avec du vinaigre dedans. Pour cela, versez 25cl de vinaigre dans l’eau du bain, en 20 minutes la brûlure sera soulagée. Pour finir, rincez-vous avec de l’eau tiède. Pour vous soigner avec le miel, il suffit de vous l’appliquer directement sur la brûlure et de la recouvrir avec une compresse.

standard