Voyage en Scandinavie : quelques endroits prisés des fans du shopping

La Scandinavie est une destination de premier choix pour les voyageurs à la recherche de découvertes, de nouvelles cultures… et particulièrement de mode. Ainsi, cette partie de l’Europe ne laissera personne indifférent, même les fans du shopping. Vous pouvez découvrir dans les lignes qui suivent quelques villes de Scandinavie très prisées des amateurs du design et de look.

Stockholm : le rendez-vous des amateurs du shopping en Suède

Tous ceux et celles qui ont déjà passé un séjour en Suède savent qu’il est quasi impossible de visiter Stockholm sans faire un peu de shopping. Lors que vous vous baladez dans les ruelles de la capitale suédoise, vous vous remarquerez vite les objets et vêtements scandinaves qui s’offrent à vous dans les boutiques. En tant que centre économique du pays, Stockholm offre d’innombrables boutiques de tendance, où se mêlent des magasins de vêtements, magasins de meubles… Impossible donc de revenir les mains vides de cette cité scandinave.

À titre d’illustration, l’avenue Hamngatan abrite pas moins d’une dizaine de boutiques de tendance. Parmi les magasins les plus célèbres, vous pouvez trouver NK, une boutique haut de gamme de prêt-à-porter. À quelques pas de celle-ci se trouve la boutique MOOD Stockholm, un grand magasin spécialisé dans la vente de prêt-à-porter de marque suédoise et internationale. À l’intersection de la rue Drottninggatan et Hamngatan, vous pouvez trouver la boutique Åhléns, un grand magasin qui vend tout : prêt-à-porter, produits de beauté, articles de décoration…

Copenhague : le paradis du design au Danemark

Copenhague est une destination incontournable quand il s’agit de mode scandinave. Tout voyageur qui se respecte le sait… non ? Ne manquez pas de visiter cette charmante capitale lors d’une escapade au Danemark. Pour votre information, c’est dans cette ville que vous pouvez trouver l’une des plus grandes rues commerçantes de toute l’Europe : Strøget. Vous y trouverez forcément votre bonheur.

Lors de votre passage à Copenhague, n’hésitez donc pas à vous perdre dans les ruelles de Strøget. Vous pouvez y trouver un nombre impressionnant de magasins de prêt-à-porter, de meubles, d’articles de décoration… Strøget abrite même des magasins de marques reconnues, telles que Louis Vuitton, Gucci, Chanel, ou encore H&M, pour n’en citer que quelques-unes.

Oslo : une destination norvégienne incontournable des amateurs de mode scandinave

Oslo, la capitale et perle de la Norvège, n’est pas seulement connue pour la beauté de ses parcs et de ses monuments historiques. C’est aussi une destination par excellence pour les amateurs du shopping. La ville d’Oslo possède de multiples boutiques. Du magasin de prêt-à-porter aux boutiques de meubles, en passant par les boutiques de vintage, chacun y trouvera certainement son bonheur dans cette ville.

Les adresses les plus connues et les plus visitées sont le Freudian Kicks, l’Oslo Sweater Shop, le Dale of Norway… Si vous avez un faible pour le vintage, rendez-vous chez Lucky Button, un grand magasin spécialisé dans la vente d’articles vintages et design. Il est à noter que les magasins‎ osloïtes restent ouverts jusqu’à 20 h, voire 21 h, notamment en hiver. Grâce à cela, vous aurez beaucoup de temps devant vous pour trouver quelques petits souvenirs de la Norvège, que ce soit pour en faire cadeau ou pour vous faire plaisir.

standard

Périple au Kirghizistan : que voir et faire ?

kyrgyzstan-

Le continent asiatique dispose quelques destinations fabuleuses qui valent le détour. Ceux qui parcourent sa partie centrale ne manqueront pas de rejoindre le Kirghizistan. Celui-ci, de par sa topographie montagneuse, plaira aux amateurs de sensation forte. Il compte en effet une large gamme de chaînes de montagnes.

 Certaines de ces dernières s’étalent parfois sur une longueur d’environ 100 km à 300 km. Le pays comprend un nombre impressionnant de pics, y compris des sommets pouvant atteindre les 7 000 m d’altitude. De ce fait, cette contrée constitue un véritable terrain de jeux pour les passionnés d’alpinistes. Par ailleurs, avant de se lancer dans l’ascension des massifs du Kirghizistan, il y a quelques informations que les varappeurs devront prendre en considération. Il est, par exemple, important de s’entrainer à l’avance afin d’être dans une condition physique favorable le moment lors de cette grimpée. Il faut également se munir des matériels indispensables pour ce genre d’activité. Parmi les équipements nécessaires, on peut mentionner le baudrier, la corde, le casque et le chausson d’escalade.

Le lac d’Issyk-Koul, un site touristique kirghize très apprécié

Lors d’un voyage en Kirghizistan, il serait dommage de ne pas rejoindre l’un des points d’eau parsemant son territoire. Ceux qui rêvent de vivre une véritable aventure pourront, par exemple, visiter le lac Issyk-Koul. Ce dernier occupe une superficie d’à peu près 6 236 km². Il possède une profondeur d’approximativement 668 m. Le site enchantera les vacanciers avec son décor exceptionnel. Il est en effet entouré par des sommets imposants, dont le KoungeilAla-Tau au nord et le TerskeiAla-Too au sud. Aussi, cette attraction touristique plaira à coup sûr aux amateurs de séjour bien-être puisqu’elle est environnée de quelques sources thermales. Ces dernières puisent leurs eaux des clairières alpines. Elles sont propices à la baignade et sont connues pour ses boues minérales aux vertus médicinales.

Profiter d’un séjour au Kirghizistan pour découvrir et s’imprégner de sa culture

Certes, un voyage au Kirghizistan permettra aux bourlingueurs de s’adonner à toutes sortes d’activités, dont l’alpinisme et de partir à l’assaut une multitude de sites touristiques impressionnants tels que le lac IssykKoul. Toutefois, ce séjour vous offrira également l’opportunité de découvrir la richesse culturelle de cette destination.  Parmi les occupations à privilégier pour en savoir davantage sur les coutumes et traditions de ce pays ainsi que le mode de vie de son peuple, il y a la rencontre avec les Kirghizes. De prime abord, ces derniers semblent un peu timides. Cependant, dès qu’on les connait mieux, ils se montrent accueillants et hospitaliers. Par ailleurs, la cuisine fait également partie des éléments qui font la renommée de cette contrée.

Cet art culinaire compte une large gamme de spécialités à déguster, dont le plov. Celui-ci se prépare avec du riz, de la carotte, du pois chiche, de l’ail, des raisins secs et de la viande de mouton.

standard

Vendre son ancien logement à Bernay : faut-il contacter un agent immobilier ?

Logement Bernay

Vendre ou acheter une maison n’est certainement pas une tâche facile, surtout, dans une petite commune comme Bernay. Pour les vendeurs, le souci, c’est souvent la recherche d’un acheteur fiable et sérieux. Et pour les acheteurs, la recherche d’une habitation qui convient à leur besoin peut prendre beaucoup de temps. C’est pour cette raison qu’il est toujours mieux de consulter une agence immobilière réputée. Avec l’assistance d’un agent immobilier connu, le vendeur n’aura plus à perdre beaucoup de temps sur la présentation de la vente et sur toutes les démarches administratives.

Quels sont les intérêts de faire confiance à une agence immobilière connue et expérimentée ?

Nombreuses personnes veulent comprendre les intérêts de faire appel à un agent immobilier pour la vente et l’achat d’un logement. En réalité, consulter une agence reconnue dans le domaine apporte plusieurs avantageux à ceux qui souhaitent louer des appartements à petit prix ou vendre rapidement d’anciennes maisons. La mise en vente d’une ancienne maison est la plus difficile, car trouver des acheteurs sérieux peut prendre certains temps.

Pour commencer, l’agence peut prendre en charge toutes les démarches administratives ainsi que les procédures à suivre pour effectuer la vente. Elle peut déjà s’occuper de la publicité et de la présentation du bien à vendre. Elle a aussi comme rôle de faire les visites aux acheteurs. Et le plus important, c’est le fait qu’une agence se charge de la négociation avec l’acheteur.

Il faut remarquer que pour réussir la vente d’une ancienne maison, il est également nécessaire de demander des conseils et des astuces à un agent immobilier. Normalement, tous les agents connus peuvent aider les propriétaires à privilégier leur maison.

Les différents critères d’un bon agent immobilier à Bernay

Même si vous vivez dans une petite commune comme Bernay, vous devrez comprendre que trouver un bon agent immobilier n’est pas une tâche facile. Vous allez certainement lui confier la vente de votre maison, cela dit, vous devrez prendre quelque temps sur vos recherches. Avant de faire appel à un agent, vérifiez d’abord s’il est reconnu et s’il a une bonne réputation dans ce domaine. En aucun cas, ne consultez un agent qui n’est pas connu dans votre ville. Si vous voulez contacter une grande agence, faites des recherches sur le net et demandez des avis à vos amies. Sur ce site, vous trouverez de nombreux conseils et des astuces concernant le choix d’une meilleure agence immobilière.

standard

Que faire en Iran pour vivre un séjour plein d’activités ?

iran

En général, il n’est pas évident de voyager en Iran à cause de diverses tensions religieuses et politiques. Pourtant, ce territoire d’Asie de l’Ouest vaut largement la peine d’être visité au moins une fois, car il est propice à de nombreuses activités. Ceux qui souhaitent se dépayser sont, par exemple, invités à réaliser de la randonnée pédestre sur l’Elbourz. Il s’agit d’une chaîne de montagnes qui se situe dans la partie nord du pays. Lorsque les touristes marcheront sur cet ensemble de massifs, ils trouveront plusieurs merveilles naturelles à prendre en photo comme des oasis, des canyons qui se sont formés dans le lit d’une rivière… Par ailleurs, si les globe-trotters sont en quête d’aventure et de sensation forte, la Perse leur propose de faire du ski dans l’une de ses stations de sports d’hiver telles que Dizin, Shemshak, Darbandsar, etc. Quel que soit l’endroit que les routards choisiront, ils vivront un véritable moment d’adrénaline en skiant sur des pentes neigeuses, et ce, dans un paysage à couper le souffle.

Parcourir Ispahan à vélo pour découvrir ses trésorstouristiques

En Iran, Ispahan figure parmi les villes à absolument visiter. Située dans le centre du pays, cette municipalité est dépourvue de bâtiments modernes, ce qui en fait toute son authenticité. Le temps d’un séjour dans cette charmante agglomération, il serait intéressant de se promener à vélo et d’explorer plusieurs quartiers. Cette activité permettra aux bourlingueurs de contempler les différentes facettes d’Ispahan sous un autre angle. Pour commencer leur trajet en VTT, les routards pourront, par exemple, se balader dans la place Naghsh-e Jahan. Fondée sous l’ordre du cinquième Chah Abbas Ier le Grandau début du XVIIe siècle, ce lieu a été classé au patrimoine mondial de l’UNESCO en 1979 comme site historique important. En parcourant cet endroit lors d’un circuit en Iran, les touristes seront certainement fascinés par la beauté des jardins bien verts. Ils verront également de vastes bassins dans lesquels des enfants jouent avec l’eau joyeusement. Mis à part ces merveilles, les voyageurs trouveront aussi diverses mosquées qui ont des murs décorés de jolis motifs artistiques.

Réaliser une randonnée chamelière dans le désert du Dasht-e Kavir

Pour vivre un moment à la fois dépaysant et distractif lors d’un séjour en Iran, les globe-trotters sont invités à faire de la randonnée chamelière dans le désert du Dasht-e Kavir. En effectuant cette activité de plein air, ils passeront un purinstant de tranquillité, le tout dansun lieu aride à couper le souffle. Au cours de leur promenade, les touristes verront aussi desdunes ondulantes, des oasis, des marais salés, des lacs et bien d’autres merveilles naturelles qui forment un magnifique paysage. S’ils sont chanceux, les routards trouveront également quelques espèces de la faune locale durant leur trajet comme des gazelles perses, des renards, des serpents… un vrai plaisir pour ceux qui aiment les animaux.

 

standard

Petit aperçu sur la colonie de vacances de printemps

colonie-de-vacances-sportive1

Les heures passées à l’école ont été pour les enfants une épreuve qu’il faut vaincre à coup de patience. Quand les vacances approchent, c’est le moment de se préparer pour aller faire un petit tour quelque part ailleurs. Le temps de s’accorder avec les parents et c’est parti. Les vacances sont des possibilités de s’offrir une bouffée d’air dans la nature. Et quand cela se passe au beau milieu du printemps, c’est déjà une bonne chose. En réalité, cette saison de l’année est le moment où la vie est en train de se renaître de ses cendres et de s’éclater de nouveau pour offrir un paysage tout nouveau. Alors les parents peuvent sauter sur l’occasion pour formuler un séjour en plein air pour les enfants, le temps de leur faire découvrir d’autres contrées nouvelles. Ils se réjouiront sûrement de cette nouvelle faveur tant attendue.

La préparation des vacances au printemps ?

Une colonie de vacances est considérée par les enfants comme une nouvelle vie. Il existe une multitude de choix en ce qui concerne le moment de passer des vacances dans un endroit donné. Un lieu pour passer les vacances, mais le moment est un élément de valeur inestimable pour les enfants et pour les parents. Si on opte pour une colonie de vacances printemps, c’est pour former les petits à la vie en groupe. D’ailleurs, c’est déjà pour eux une sorte d’initiation à se faire confiance et à appréhender la prochaine année scolaire avec énergie. En outre, les activités proposées au printemps sont nombreuses sans parler des formateurs qui pourront les accompagner là où ils vont. À défaut du thème de vacances, les formateurs leur choisiront ce qu’il faut, même pour faire un séjour linguistique. La préférence des enfants est à considérer. Ils peuvent choisir la montagne ou la mer, mais tout est à leur portée pour fournir un plein épanouissement. En ville comme à la campagne, les découvertes peuvent ne pas être les mêmes, mais l’essentiel est de leur donner cet air de liberté.

Une colonie de vacances au printemps offre-t-elle des avantages ?

Les parents le reconnaîtront au premier abord que les vacances sont toujours synonymes de réconfort après les mois passés à l’école. Ils y puisent des ressources qui se sont vidées au cours de l’année scolaire. À quoi bon ne pas s’intéresser à cette opportunité de voyage ? Une colonie de vacances printemps est une véritable détente et un repos à la seule condition que les enfants soient les seuls maîtres d’eux-mêmes et donc de leur séjour. Rien ne doit leur être imposé au risque d’affecter leur propre personnalité. Pendant les séjours au printemps, les enfants peuvent être soumis à un stage progressif de leur goût, mais des animateurs les accompagnent en permanence. La vie est en train de s’éclater au printemps, les petits profitent aussi de cette occasion pour voir un environnement atypique ou pour respirer et se délester de leur stress. Les accompagnateurs peuvent leur proposer le bord de mer avec ses richesses, si cela leur convient. Ce type de colonie de vacances au printemps est un choix sur les activités collectives ou individuelles. Le nombre d’enfants partis en vacances doit être limité pour qu’il n’y ait pas de surcharge. En tout cas, une colonie de vacances au printemps est un sanctuaire pour les petits en plein développement.

standard

Quelques conseils à suivre avant de se lancer dans un trekking

Le trekking, au Maroc ou dans un autre pays, est une activité qui se tient sur plusieurs jours, c’est une forme de randonnée, d’ailleurs le trekking est souvent appelé grande randonnée. Durant cette activité, les participants ont une assez grande autonomie https://www.location-francophone.com/blog/randonnees-au-maroc/. Du coup, lors des boucles, des traversées, les marcheurs dorment en bivouacs, en tentes, mais aussi chez les habitants ou en refuges, selon le contexte et les conditions de votre activité. Pratiquement tout le monde peut se lancer dans la pratique du trekking, il faut tout de même avoir une bonne condition physique et s’y préparer physiquement et psychologiquement. Cette préparation physique est la clé de la réussite de votre trekking. Vous trouverez dans cet article quelques conseils afin que votre aventure de trekking se déroule dans des conditions optimales et que vous en gardiez de bons souvenirs. Il faut savoir de prime abord que la première action à mener est de rencontrer votre médecin.

Consulter votre médecin avant votre trekking au Maroc ou dans un autre pays est nécessaire avant de vous lancer, surtout si vous n’avez pas l’habitude de pratiquer une activité sportive. Le rôle du médecin est de déterminer si vous êtes dans une bonne forme physique pour vous lancer dans cette activité. Il pourra donc vous dire si vous avez la capacité de faire un trekking. Si vous prévoyez de vous rendre dans des régions très enclavées, votre médecin pourra vous fournir les vaccins indispensables. En général, il faut savoir que le trekking est déconseillé aux femmes enceintes, ainsi qu’aux personnes qui souffrent d’hypertension, d’insuffisance respiratoire et de problèmes cardiaques. Vous devez exercer votre endurance afin de réussir votre trekking, en pratiquant par exemple du vélo, de la course à pied ou de la natation.

Si vous optez pour le trekking au Maroc en altitude, vous devez en connaitre les particularités. En altitude vous devez faire un entraînement plus intense, car il y a moins d’oxygène en altitude. Pour que cet effet soit limité, vous devez boire de l’eau en bonne quantité et éviter les boissons alcoolisées. Par contre, si vous comptez vous rendre dans le désert marocain, vous aurez besoin de plus de matériel, vous assurer de protéger vos yeux et votre peau des UV, avoir une plus grande gourde, une lampe frontale, un couteau de poche, et des vêtements légers et chauds pour les nuits froides. Retenez que peu importe le lieu et la difficulté de votre trekking, vous devez vous hydrater régulièrement, environ toutes les 20 minutes. Les pauses vous permettent aussi de vous reposer et de manger. Voilà des conseils qui vous permettront d’avoir un trekking agréable et bénéfique pour votre santé.

standard

Les bons arguments pour bien négocier son prêt immobilier

home

L’obtention d’un crédit immobilier nécessite plusieurs étapes. L’une de ces étapes, à la fois essentielle et incontournable, consiste à négocier avec son banquier afin de souscrire au prêt le plus avantageux. Il ne s’agit pas uniquement de réduire les taux d’intérêt, mais également de bénéficier des avantages sur les frais de dossier, les assurances, les pénalités de remboursement anticipé… Pour ce faire, voici les bons arguments permettant de bien négocier son prêt immobilier.

L’apport personnel : un argument de taille pour négocier un prêt immobilier

Bien qu’il est tout à fait possible de souscrire à un crédit immobilier sans un apport personnel, rares sont les banques qui consentent à ce type de prêt sans un apport personnel de l’emprunteur. Ainsi, afin de favoriser la recevabilité de sa demande de crédit immobilier auprès d’une banque, il est important d’apporter au minimum 10 % du montant à emprunter.
Cette somme permet de couvrir les frais de garantie ainsi que les frais de notaire. Comme l’apport demandé par les banques n’est pas toujours les mêmes, le souscripteur se doit de bien se renseigner sur les conditions des sociétés bancaires et effectuer des comparaisons en suivant ce lien. Pour ceux qui disposent d’un apport plus conséquent, il sera encore plus facile de négocier son prêt immobilier et dans la même mesure, d’obtenir une réduction des taux.

Avoir un taux d’endettement faible

Le fait d’avoir un taux d’endettement faible ou en dessous de la moyenne constitue un autre argument important pris en compte par les banquiers lors de la négociation d’un crédit immobilier. En effet, il faut savoir que la capacité ou le taux d’endettement d’une personne est déterminé à travers la différence entre ses revenus et ses charges financières mensuels.
D’une manière générale, le taux d’endettement d’un souscripteur ne doit pas dépasser 33 % de ses revenus afin de lui permettre de vivre confortablement après le paiement de ses charges. À cet effet, un emprunteur sera considéré comme un bon profil si son taux d’endettement est inférieur à 15 %. Mettre cet argument en avant permettra au souscripteur de mieux négocier son crédit immobilier.

Bien valoriser son profil emprunteur

Avant de valider un crédit immobilier, le banquier étudie scrupuleusement le profil de l’emprunteur afin d’être sûr que celui-ci sera bien en mesure de rembourser le prêt. Dans cette mesure, savoir valoriser son profil emprunteur constitue un argument de taille pour négocier le financement de son bien immobilier auprès d’une banque.
Pour cela, le souscripteur se doit de montrer qu’il gère bien ses comptes en n’ayant ni de découvert ni de problème de paiement concernant ses emprunts en cours. Par ailleurs, une bonne situation professionnelle est un critère très bien perçu par les banques. Effectivement, ces dernières prendront en compte le statut de l’emprunteur, à savoir s’il est un cadre ou un simple employé, son ancienneté, son âge ainsi que sa capacité d’évolution de carrière.

Fournir un dossier complet

Afin de mieux négocier sa demande de prêt immobilier, le souscripteur doit fournir un dossier complet lors de son rendez-vous avec son banquier. En effet, depuis quelque temps, les sociétés bancaires sont devenues de plus en plus prudentes par rapport au financement des projets immobiliers. Ainsi, elles prennent en compte le sérieux des emprunteurs lors de l’évaluation de leur dossier.
À cet effet, pour offrir une image à la fois rassurante et convaincante à son interlocuteur, il est dans l’intérêt du souscripteur de présenter un dossier complet lors de sa souscription à un crédit immobilier. D’une manière générale, les documents requis sont les deux derniers avis d’imposition, le compromis de vente s’il est déjà signé, les trois dernières fiches de paie, les trois derniers relevés bancaires, une pièce d’identité ainsi qu’un justificatif de domicile.

standard

État du marché des scooters électriques

scooter electrique

Le scooter électrique est un mode de déplacement qui est de plus en plus sollicité de nos jours. Il suffit pour en avoir la preuve, d’observer le nombre croissant d’immatriculations et l’expansion des services de location de ces engins. Nombreux sont ceux qui sont attirés par les nombreux avantages que ce type de véhicule apporte voir aussi sur l’article Tout savoir sur les scooters électriques, notamment le moteur peu bruyant, l’absence de pollution, la possibilité d’éviter les embouteillages, etc. Toutefois, vous n’êtes pas forcément au courant de tout ce que cette acquisition implique, encore moins des caractéristiques globales de ce type de véhicules. Dans cet article, nous vous proposons de faire un tour de la question, et d’apporter quelques réponses à ces préoccupations. En fin d’année 2017, le nombre de scooters électriques commercialisés se chiffrait à 7175 unités, une grande évolution, en comparaison aux 1861 unités commercialisées en 2015. Les ventes sont notamment boostées par les entreprises de location de scooters électriques qui sont de plus en plus nombreuses, et permettent aux usagers de « tester » ces engins avant de se décider à les acheter.

Il est vrai qu’acheter un scooter électrique revient bien plus cher que de s’offrir un scooter à essence. Depuis quelque temps on observe une baisse des prix, mais est-elle suffisamment conséquente pour susciter plus d’acheteurs ? Il est par exemple possible d’acheter un scooter Unu avec 1899 euros, vous pouvez obtenir un scooter Askoll avec 2990 euros, comptez au moins 2556 euros pour obtenir un scooter RedE. Par contre, pour acquérir un scooter thermique à essence, il faut compter à partir de 1000 euros. Le phénomène est inversé en Chine, dans ce pays, les scooters électriques sont vendus beaucoup moins cher que les scooters thermiques, ceci est dû aux grosses quantités produites. Rassurez-vous, en cas d’achat de scooter, vous pouvez bénéficier d’un bonus écologique peut vous être accordé. Le projet de loi de finances prévoit une aide qui se chiffre à 900 euros. Il faut préciser que le bonus écologique touche les véhicules à deux, trois et quatre roues, avec un moteur d’une puissance minimale de 3 kW. Ce bonus se chiffre à 250 euros par kW, sans toutefois dépasser 1000 euros ni 27% du prix affiché du véhicule.

Pour effectuer vos trajets quotidiens entre le boulot et votre domicile, un scooter électrique qui équivaut à 50 cm3 est suffisant. Les engins les moins chers vous feront bénéficier d’une autonomie moyenne de 50 km. Les scooters électriques se rechargent soit sur des prises électriques standards soit sur les bornes adaptées, installées et gratuites dans certaines grandes villes. Certains modèles de scooters électriques disposent de batteries amovibles, vous permettant de les recharger n’importe où. Sur le marché on retrouve également des scooters de 125 cm3, qui coutent plus cher, comptez entre 7000 et 9000 euros pour certains modèles et jusqu’à 15 000 euros pour BMW. Vous avez désormais des informations pratiques qui peuvent vous accompagner dans la décision d’acheter un scooter électrique ou pas.

standard

Passage à la carte grise électronique en Algérie

carte grise

La carte grise est un document qui est utilisé non seulement pour que l’on puisse identifier les véhicules, mais ce document donne aussi l’autorisation aux mêmes véhicules de circuler sur les routes en toute légalité. Ce document était à la base délivré par les préfectures ou les sous-préfectures, désormais en France on peut l’obtenir en faisant l’ensemble de la démarche sur des sites internet professionnels qui vous assurent une transaction libre de contraintes et rapide, pour une livraison de votre carte grise 48 h plus tard. En Algérie comme ailleurs, les automobilistes doivent également posséder de cartes grises pour leurs véhicules sur le site https://www.commandersacartegrise.com/. C’est officiel, 2017 est l’année du changement pour ce document en Algérie, car il deviendra électronique.

Le terme « électronique » peut poser des problèmes d’interprétation, raison pour laquelle les autorités l’ont vu et revue afin de l’utiliser de la meilleure des manières. Selon l’annonce du Ministère de l’Intérieur et des collectivités locales d’Algérie, les usagers de la route algériens utiliseront dès 2017 des cartes grises électroniques et les permis de conduire biométriques. Le ministre a tenu à préciser que ce département est responsable du développement des documents administratifs et la transition se fera progressivement pour que tout le monde obtienne ces documents en opposition aux anciens documents. Sur le plan technique, le terme « électronique » a été récemment utilisé pour parler des certificats d’immatriculation. Avant cela, le gouvernement parlait souvent de carte grise biométrique qui a été révélée comme étant un abus de langage quand on considère que la biométrie est associée aux êtres vivants.

Le terme biométrie signifie concrètement « mesure du vivant » avec bio qui signifie vivant et métrie qui signifie mesure. En conclusion le terme biométrique peut être associé à des informations liées à la personne physique et à un aspect plus biologique notamment en parlant du détenteur du document. Biométrique correspond donc mieux à des documents comme le passeport ou le permis de conduire. Le terme électronique est beaucoup plus adapté lorsqu’il s’agit de carte grise puisqu’on parle d’un véhicule qui n’a rien d’humain ni de biologique, puisque les engins ne possèdent pas d’empreintes digitales et encore moins de groupe sanguin. C’est pour cette raison que les autorités algériennes ont modifié la dénomination des nouvelles cartes grises en optant pour des cartes grises électroniques. Restons attentifs et assistons à l’évolution du système d’immatriculation des véhicules en Algérie qui imposera certainement aux usagers de refaire leurs anciennes cartes.

standard

Les bagages parfaits d’un voyageur qui part au Kenya

voyage kenya

En Afrique de l’Est, le Kenya se positionne parmi les premières destinations les plus prisées. En effet, il recèle de multiples attraits, allant des traditionnels parcs comme celui d’Hell’s Gate aux fameuses réserves telles que celle d’Amboseli. Mais pour jouir d’un repos bien mérité, il faut prendre le temps de préparer ses bagagesafin de ne pas oublier tout ce qui pourra être indispensable sur place.

Comme il fait très chaud au Kenya, les touristes mettront dans leurs valises des vêtements légers, dont quelques tenues sombres pour le safari. Mais pour faire face aux fraîcheurs des petits matins et des soirées, ils devront y inclure quelques chandails, une vestesaharienne et un blouson coupe-vent et se muniront de chaussures confortables à la marche ainsi que des chaussettes montantes. En outre, les vacanciers incluront dans leur liste du matériel de plage, à savoir maillot de bain, tuba, masque ainsi que des accessoires indispensables pour lutter contre les coups de soleil : chapeau, lunettes et crème solaire très haute protection. Ils ne négligeront pasnon plus les foulards pour se protéger la tête lorsqu’ils traversent certaines pistes poussiéreuses.

Les essentiels petits attirails

Pour ne manquer de rien lors de leur voyage Kenya, les globe-trotters ne se sépareront pas des diverses choses du quotidien. Premièrement, une paire de jumelles ne sera pas superflue pour observer aisément les oiseaux ou les mythiquesBig Five lors des safaris. Pour capter certains moments magiques, un équipement haute résolution, photo et vidéo, seranécessaire. De la sorte, ils ramèneront des souvenirs à montrer à leurs familles et amis à leur retour. Par ailleurs, une lampe de poche ou une lampe frontale les éclairera lors des éventuelles pannes d’électricité. Un adaptateur multipriseest plus qu’indispensablepour brancher leurs appareils, bien qu’ils puissentrecharger leurs téléphones portables avec l’allume-cigarette de leurs véhicules de location. Bien sûr, les sacs plastiques figureront dans leurs paquetages pour protéger les articles électriques de la poussière.Il est également important d’avoir à portée de main un dictionnaire français-anglais pour faciliter la communication avec les Kenyans.

Que faut-il apporter d’autre ?

Pour réussir leurs séjours en terre kenyane, les visiteurs emmèneront avec eux une boîte à pharmacie suffisamment garnie pour soigner les petits maux : pince à épiler, sparadrap, antiseptiqueet bien d’autres encore. Il leur faudra aussi quelques médicaments qui répondent à un besoin diététique spécifique. L’« Immodium », par exemple, réglerainstantanément les problèmes de diarrhées chroniques ou aiguës, si le « Cipro » est efficace contre les infections urinaires ou les vaginites. Les lingettes humides et les mouchoirsseront utiles pour se rafraîchir, mais ça pourrait faire faire office de papier de toilette lors des besoins pressants en pleine savane. Afin de préserver la douceur de leur peau, les globe-trotters emporteront leur crème hydratante, ainsi qu’un baume à lèvres pour éviter que celles-ci ne gercent. Enfin, comme le paludisme existe bel et bien au Kenya, un répulsif contre les moustiques ne serait pas de trop dans leur troussede voyage.

standard