Quel est le prix d’une location de voiture à la Réunion ?

location-voiture-ile-reunion

L’une des préoccupations majeures que les particuliers ou les entreprises rencontrent en se rapprochant d’une agence de location de voiture à la Réunion sur le site http://www.europcar-reunion.com/ ou ailleurs est le prix. Le prix de la location courte durée est une question qui taraude les clients lorsqu’ils entreprennent de louer un véhicule. Nous ferons dans cet article, un tour d’horizon des différents prix qui sont proposés sur le marché français de la location de voiture. Sachez tout d’abord que le prix de la location est fonction de l’agence de location que vous contactez, mais aussi du type de véhicule que vous choisissez, en fonction de ces paramètres le prix peut passer du simple au double. S’agissant des tarifs il faut prévoir en moyenne la somme de 35 euros par jour pour une voiture appartenant à la catégorie A, que l’on appelle aussi «économique ». Certaines agences de location proposent des prix qui diminuent au fur et à mesure que le nombre de jours de location augmente. Les formules avantageuses sont parfois disponibles pour les week-ends.

Prix indicatifs pour la location courte durée d’un véhicule

Les prix donnés ci-dessous le sont à titre d’indicatifs, comme nous l’avons dit ils varient en fonction de l’agence. Pour une location de voiture à la Réunion ou en France pour une durée d’un mois, comptez en moyenne 800 euros pour un véhicule de catégorie A, à la journée, le même modèle vous coutera au minimum 80 euros, comptez jusqu’à 130 euros si vous optez pour des modèles différents. À l’heure, la location de voiture coute entre 15 et 25 euros selon les conditions, par heure supplémentaire vous paierez environ 8 euros. Pour une location de véhicule en aller simple, comptez en moyenne 350 euros pour un véhicule utilitaire avec chauffeur et entre 40 et 70 euros en forfait horaire. Selon les modèles et la fonction du véhicule, les prix sont différents. Pour un véhicule, en libre service comptez 40 euros de frais d’inscription et entre 7 et 105 euros en fonction de la catégorie et des conditions rattachées à la location. Pour une voiture avec chauffeur, comptez entre 350 et 850 euros, dépendamment du type de véhicule et des conditions de location. Les voitures de mariage sont louées entre 500 et 600 euros selon la durée et le type, les minibus sont disponibles à partir de 150 euros par jour de location.

Les véhicules utilitaires de 3m3 coutent entre 40 et 60 euros par jour de location, le camping-car vous reviendra à environ 70 à 170 euros par jour, pour une voiturette vous paierez environ 30 euros par jour avec 100km et 200 euros par semaine avec 200km. Les voitures auto-école peuvent également être louées, pour cela comptez en moyenne 20 à 400 euros en fonction du forfait qui lui-même dépend de la durée et du kilométrage. La location de voiture à la Réunion et en France prend également en considération le système de la voiture. Une voiture électrique vous coutera entre 60 et 300 euros, une limousine vous coutera entre 110 et 500 euros, toujours dépendamment des conditions contractuelles.

standard

Où trouve-t-on l’éthanol pour la cheminée et les véhicules ?

cheminee bioethanol

Le bioéthanol est un biocarburant fortement utilisé, que ce soit dans la cheminée à l’éthanol sur le site Cheminee Bio Ethanol France ou dans les véhicules. Toutefois, on observe encore des inégalités dans la production de cette ressource pleine d’avantages pour l’environnement. Certains pays produisent plus de biocarburant que d’autres. De prime abord, nous pouvons retenir que le Brésil et les États-Unis produisent environ 70% de l’éthanol à l’échelle mondiale. En 2003, la production mondiale de bioéthanol se chiffrait à environ 22 milliards de litres. L’Union européenne accumulait une production de 620 millions de litres. Pour avoir plus de détails de la production européenne, nous pouvons donner plus d’informations : l’Espagne est un gros producteur en Europe. En Belgique, on compte trois usines de production de bioéthanol que sont l’usine de Wanze inaugurée en 2008 et qui produit environ 300 000 m3 par an. L’usine Alco Bio Fuel inaugurée aussi en 2008 et située dans le port de Gand produit au maximum 150 000 m3 par an. Enfin, l’usine de Tereos Syral située à Alost produit au maximum 60 000 m3 par an.

Les États-Unis se positionnent comme deuxièmes sur la liste des plus gros producteurs de bioéthanol à travers le monde. En 2001, leur production annuelle se chiffrait à 6,21 millions m3 ; en 2003 cette production se chiffrait à 10,2 millions m3 et en 2006 10% de la production de maïs du pays a été transformée en bioéthanol. Cette augmentation de la quantité de bioéthanol a eu un impact positif sur les achats de cheminées à l’éthanol. Le premier producteur de bioéthanol en Europe est la France. En 2011, 43,4 millions d’hectolitres de bioéthanol ont été produits sur le continent dont 12 millions d’hectolitres en France. Le bioéthanol français est produit à 58% à base de céréales, 38% à base de betteraves et 4% à base d’éthanol vinique.

La filière bioéthanol est en constant développement, mais quel est l’avenir du biocarburant à l’heure actuelle ? Que pourrons-nous faire en plus de nous en servir dans la cheminée à l’éthanol ? Les nouvelles filières de production de bioéthanol par bio-ingénierie ou par d’autres méthodes permettront de limiter le conflit qui existe entre le secteur agroalimentaire et le secteur énergétique. Les futurs procédés devraient permettre de produire le biocarburant par voie thermochimique, par gazéification ou par hydrolyse enzymatique. La première méthode permet de produire du biodiesel à partir du bois ou d’autre type de biomasse. La biomasse est d’abord transformée en gaz avant d’être transformée en carburant liquide.

standard

Découvrez quelques modèles de trottinette électrique tendance

Trottinettes electriques

Le marché de la trottinette électrique sur le site Urbanmove regorge actuellement de nombreux modèles qui correspondent aux besoins des uns et des autres. Chaque personne peut donc trouver le modèle qui lui convient parfaitement. Le Go-ped est l’un des modèles à la mode, mais il est supplanté par d’autres modèles comme le Go-Board ou le Razor qui eux sont vendus beaucoup moins chers. Le Go-Board 450B Xl par exemple, est commercialisée à 989 euros l’unité. Il s’agit d’un modèle dont la priorité n’est pas la vitesse. Ce modèle privilégie plutôt le confort avec son poids léger de 14 kilogrammes et ses chambres à air dans les roues. Cet engin est pourtant doté d’une batterie lourde dont l’autonomie peut atteindre 20 kms. L’engin peut aller jusqu’à 25km/h lorsqu’on le pousse au maximum, la transmission se fait par courroie.

Pour grimper en vitesse de pointe, il est nécessaire de changer le rapport de transmission. Ensuite vous avez deux choix : soit vous privilégiez le couple soit vous accordez plus de considération à la vitesse de pointe. De toutes les façons vous ne pouvez pas avoir les deux, vous gagnez d’un côté, mais vous perdez de l’autre. Le plus facile est de choisir un modèle qui vous offre de la vitesse au lieu de subir de telles complications. Pour bénéficier d’un modèle dont la vitesse est supérieure à 50km/h, il est préférable de cherche un cyclomoteur. Avec ce modèle de trottinette électrique, le système de pliage n’est pas forcément ergonomique, surtout parce que le plateau est large.

Le large plateau peut s’avérer pratique pour poser ses sacs ou avoir les pieds en parallèle. Ce modèle a un autre avantage : vous disposez d’un chargeur intégré à l’engin. C’est seulement le cordon d’alimentation que vous déplacerez. Que ce soit pour le scorp’it ou la Go-Board, il est important de vérifier la tension, ainsi que le graissage. Lorsque la trottinette électrique dispose de pression dans les pneus, il faut pouvoir détecter les crevaisons lentes. Le modèle Razor par contre, coûte trois fois moins que les trottinettes légères et ludiques. Son poids est de 23 kilogrammes et c’est un engin portable. Son autonomie n’atteint pas 7 kilomètres, tandis que sa vitesse de pointe tourne autour de 25 km/h, pour un démarrage en douceur. Vous pouvez faire usage de votre pied pour donner de l’élan à l’engin et ensuite la vitesse se maintiendra toute seule. Les grosses sont certes grosses, mais stables, et elles sont capables de rouler partout. Ce modèle est adapté pour les petites distances.

standard

La fibre de verre, matériau dont est composée la chaise Eames

chaise daw charles ray eames.

Charles et Ray Eames sont des pionniers à plusieurs titres dans le secteur du design et de l’ameublement. Tout d’abord, ce sont eux qui ont influencé la production de masse de meubles design, deuxièmement ils ont développé et amélioré des techniques de fabrication innovantes. Nous citerons en exemples leurs travaux avec le contreplaqué et ceux effectués avec la fibre de verre. La fibre de verre associée à la résine a été utilisée pour fabriquer la chaise Eames et ses nombreuses sœurs. Mais on ne sait pas forcément ce qu’est la fibre de verre. La fibre de verre est en fait un filament de verre. Les matériaux qui sont faits à partir de la fibre de verre sont aussi appelés fibre de verre par extension. La fibre de verre fait partie de la famille des verres, tout comme les verres creux, les verres cellulaires, les verres plats, etc.

Sur le plan chronologique, la fibre de verre existe bien avant la fibre optique. La fibre de verre a été brevetée en 1930, soit 30 ans avant la fibre optique qui a été brevetée en 1960. La fibre de verre a révolutionné le monde de la verrerie et est utilisée surtout pour ses qualités optiques et mécaniques. Selon l’utilisation que l’on veut faire de ce matériau, on le retrouve sous plusieurs formes. On peut s’en servir sous forme de fils pour l’associer à des plastiques, cette association a certainement été utilisée pour fabriquer les chaises Eames. La fibre de verre sous forme de voiles non tissées est sert pour les chapes bitumineuses. On s’en sert également pour fabriquer les moustiquaires et les tissus pour avions.

La fibre de verre sert également à fabriquer des grilles dont on se sert pour renforcer les ciments et le bitume. Ce matériau est intéressant à plusieurs niveaux. Grâce à ce matériau, la chaise Eames est plus légère, ce qui peut être également constaté sur les autres produits faits de ce matériau. Ceci s’explique, puisque le matériau allège les structures à hauteur de 30%, en comparaison à l’acier. La fibre de verre améliore également les performances tout en permettant de commercialiser les produits à des prix raisonnables. Grâce à la fibre de verre, la production en série est plus aisée. Parmi les autres caractéristiques de la fibre de verre, nous pouvons citer la résistance aux chocs, l’isolation ou encore l’inertie chimique.

standard

La pratique de l’enduro au Maroc, expérience culturelle enrichissante

enduro au Maroc

Pratiquer l’enduro au Maroc sur le site http://www.atlasdesertenduro.com/ est une activité à la fois sportive et culturelle. Sportive parce qu’elle nécessite certaines capacités physiques pour éviter les risques, culturelle parce que c’est une manière assez atypique et originale de découvrir les régions du Maroc, leur histoire, leur culture et les populations qui y vivent. La région du Drâa est l’une des plus appréciées pour sa beauté et pour le relief qu’elle donne à apprécier. En effet, on y retrouve des massifs montagneux, des oasis, des fleuves que les visiteurs peuvent découvrir. De plus, c’est une région dont l’histoire est enrichissante et reflète un peu celle du Maroc tout entier. Le mode de vie traditionnel des populations locales donne du charme à la région et fascine les visiteurs, qui ont ainsi l’impression de se rapprocher de la culture traditionnelle du pays.

La domination de la tribu zénète des mérinides dans cette région est une période marquante pour la région du Drâa et ses habitants de l’époque, qui étaient principalement des négroïdes. Suite aux zénètes, les sâadiens sont arrivés et ont aidé la région à se défendre contre les tentatives de conquête des Portugais de 1515 à 1545. Dans le même temps, les populations arabes prennent de plus en plus de place dans la région. L’enduro au Maroc dans la région du Drâa permet de découvrir une population répartie et bien organisée. En effet, à une période, la population et même la région ont été divisées en districts, très exactement huit districts qui étaient tous dirigés par des « gouvernements » différents.

Les Français arrivent juste après cette période d’indépendance et participent à donner une nouvelle identité à la région. Tout d’abord, ils ont mis en place des activités politiques et ont fait restaurer les régions environnantes. Avec leur influence, la famille caïdale a pris le pouvoir sur l’ensemble des 8 districts de la région. Malgré le statut d’indépendante, la région, à travers ses chefs, continuait de reverser un tribut aux sultans de Fès, et ce entre 1650 et 1730. Cette histoire s’est transmise et pendant un enduro au Maroc, elle peut vous être contée par les populations. Les Français ont également fait restaurer le système de sultanat et d’empereurs chérifiens sur l’ensemble de l’empire. Avec ce processus, c’est la pacification de la région qui est commencée, même si cela entraîna la domination de la famille caïdale. Avec la guerre entre les qsars qui se tenait dans la même période, et ce depuis des siècles, les villages se sont vus répartis entre les noirs et les Arabes.

standard

Quelle évolution pour les prix de l’immobilier à Marrakech et au Maroc ?

vente immobilier à marrakech

Depuis la fin de l’année 2013, le secteur immobilier à Marrakech comme partout ailleurs au Maroc présente des prix au mètre carré plutôt bas, il en est de même dans de nombreux autres pays du monde. Que ce soit dans le segment du logement neuf ou celui du logement ancien, en 2014 les prix ont connu une baisse de 10,5% en comparaison à la fin de l’année 2012. Pour ce qui est de 2015, les professionnels ont essayé de dessiner un tableau plus ou moins représentatif de la situation tout au long de l’année.

Tendance des prix de l’immobilier dans les grandes villes du Maroc

D’après les professionnels de l’immobilier à Marrakech  sur ce site : http://www.atlasimmobilier.com/ et au Maroc, l’évolution des prix sera assez différente, en fonction des villes et des régions. Dans les villes les plus grandes, celles qui abritent une forte activité économique, les prix ne reculeront pas. Par contre dans les villes de taille moyenne où la saisonnalité occupe une place importante, l’activité immobilière affichera une certaine baisse durant les premiers mois de l’année 2015. C’est dans la ville de Casablanca que les prix des appartements anciens atteignent 16 111 dirhams par mètre carré en décembre 2014, un record. Les chiffres de la fin d’année 2014 nous montrent que Casablanca, Marrakech et Fès étaient dans le vert en fin d’année, à l’inverse de Tanger, Agadir et Rabat. Pour ce qui est de chaque type de biens, les prix moyens sont les suivants : les appartements se commercialisent à 14027 dirhams le mètre carré, les villas et logements de luxe à 12961 dirhams le mètre carré, enfin les bureaux et commerces à 18021 dirhams le mètre carré et ceci dans l’ensemble du Royaume.

S’agissant des appartements en particulier, le prix le plus bas a été observé au cours du mois d’août 2014, avec un prix de 12 902 dirhams par mètre carré. Par contre dans diverses autres catégories, par exemple les bureaux, les villas, c’est durant le mois de mars que les prix ont atteint une baisse remarquable avec un prix moyen de 11 401 dirhams/m² pour les bureaux et 10 489 dirhams/m² pour les villas. Si on fait un cumul de tous ces chiffres, nous pouvons dire que la tendance à la stagnation et aux faibles hausses devrait continuer durant les premiers mois de l’année 2015. Affaire à suivre de près.

standard

Le rôle de l’architecte à Marrakech et dans le monde

architecte à Marrakech

Lorsque l’on entreprend des travaux au Maroc, il est pratiquement impossible pour un amateur, quelqu’un qui n’est pas du métier de s’en sortir tout seul. Entre les démarches administratives à effectuer et les travaux à réaliser, le particulier ou la personne morale ont forcément besoin de travailler avec un architecte à Marrakech ou d’ailleurs. L’architecte a l’expertise nécessaire pour vous accompagner dans chacune des phases de votre construction. Qu’il s’agisse de proposer un type de bâtiment par rapport au terrain, de proposer une répartition des pièces judicieuse, de construire selon des règles d’économie d’énergie, de suivre les procédures d’obtention du permis de construire, de choisir les prestataires, de proposer des matériaux, etc. L’architecte a pour mission de suivre toutes les étapes de la construction d’un bien. Il est le maitre d’ouvrage et travaille en parfaite collaboration avec le commanditaire des travaux.

L’architecte à Marrakech comme Bab Design ou ailleurs a également pour rôle de rencontrer les différents clients, de diriger les chantiers et d’entretenir des contacts avec les nombreux interlocuteurs. Que ce soient les élus, les industriels, les fonctionnaires, les promoteurs, les banquiers ou même les entrepreneurs, tous communiquent avec l’architecte. Il est aussi celui qui est responsable du suivi de l’avancement des travaux au quotidien. Tout le monde peut solliciter les services d’un architecte, pour différentes raisons. Le particulier, peut avoir besoin des services d’un architecte pour construire ou rénover à des fins personnelles et familiales. Le commerçant le sollicite pour aménager son magasin ou agencer sa vitrine, afin d’améliorer son chiffre d’affaires. Les élus locaux sollicitent l’expertise des architectes pour parfaire le territoire, améliorer les équipements destinés à la collectivité, ainsi que la qualité de vie de ses concitoyens.

Les industriels peuvent également solliciter les services d’un architecte à Marrakech ou ailleurs, pour obtenir des locaux plus fonctionnels, souples d’utilisations, performants et s’assurer une meilleure productivité. De plus l’ambiance et l’image du lieu de travail sont des atouts pour l’entreprise. Les promoteurs sollicitent les services de l’acheteur parce que les acheteurs de biens immobiliers sont de plus en plus exigeants quant à la qualité des prestations, de l’environnement, des espaces. Les agriculteurs les sollicitent également pour moderniser les bâtiments agricoles que ce soit pour des exploitations familiales ou collectives. Les copropriétaires quant à eux sollicitent l’architecte, car l’aménagement des parties communes et leur entretien affectent le montant des charges et permettent la pérennité du patrimoine.

standard

Découvrez le buggy durant un raid au Maroc ou à un salon

buggy Maroc
Le raid en buggy  avec Bugg Afrique au Maroc est une activité de plus en plus appréciée par les voyageurs venus découvrir les paysages exceptionnels du Maroc. En effet, faire un raid dans les régions du Royaume, permet aux participants de découvrir ces régions au plus près, traverser les vallées, les oueds et les canyons. Cela leur donne aussi l’occasion de s’approcher des populations qui se montrent chaleureuses et disponibles pour proposer leurs logements ou présenter leurs activités quotidiennes aux touristes. En plus de la découverte, cette activité donne la possibilité aux touristes de pratiquer un sport exaltant. C’est ce que l’on appelle le tourisme écologique. Une forme de tourisme qui ne porte pas atteinte à l’environnement et le détruit moins que d’autres types de tourisme. Par contre, il est important de se faire accompagner par des professionnels afin que cette activité se déroule dans de bonnes conditions.

Avec le temps et le développement de ces activités, ces véhicules sont devenus populaires, ce qui convient parfaitement aux constructeurs. C’est pour cette raison qu’il est devenu primordial pour eux de mettre au point des méthodes afin de montrer que leurs produits sont plus intéressants que ceux des autres. L’une de ces méthodes est l’organisation ou la participation aux évènements. Parmi les évènements qui mettent en avant ce type de véhicules, nous pouvons citer le salon de la moto, du scooter et du quad qui se tient à Paris chaque année. L’édition de 2015 aura lieu du 1er au 6 décembre 2015. Vous pourrez ainsi y découvrir le véhicule que vous utiliserez lors de votre prochain raid en buggy au Maroc. Cet évènement réunira les principaux acteurs du secteur, les constructeurs, les équipementiers. Preuve que malgré l’état plutôt léthargique du secteur, il y règne une certaine dynamique.

Pour le moment 230 marques sont attendues à cet évènement qui sera abrité par le parc des Expositions de Paris Porte de Versailles. En plus de la présentation des nouveautés produites en 2015, des animations se tiendront, notamment des pistes d’essais, des spectacles musicaux, etc. En même temps, l’espace « passion vintage » permettra aux spectateurs de découvrir des modèles vintage, des modèles qui serviraient dans un raid en buggy au Maroc. L’espace « urbanconnect » mettra en avant l’univers électrique, en présentant les produits connectés et liés aux énergies renouvelables. Les visiteurs pourront accéder à ce salon au prix de 14 euros pour un achat en ligne ou 16 euros sur place.

standard

Peut-on opter pour un contrat de réservation lors d’un achat de Riad à Marrakech ?

achat_riad_medina_marrakech_

Généralement, lorsque l’on se lance dans une transaction immobilière, de nombreuses conditions sont à respecter et elles sont accompagnées de nombreux documents faisant valoir ce que de droit. Avant, pendant et après un achat de Riad à Marrakech sur le lien suivant : http://www.cotesudimmo.com/type/riad-marrakech/ , on retrouve de nombreux documents ou contrats qui peuvent être établis soit par l’une des parties soit par les deux parties d’un commun accord. Parmi les contrats on retrouve le contrat de réservation. Il s’agit d’un document qui est peu connu, mais qui joue un rôle important dans la sécurité des transactions pour les deux parties impliquées. Qu’est-ce qu’un contrat de réservation ? Il s’agit d’un avant-contrat qui stipule que le vendeur d’un bien immobilier le réserve pour l’acquéreur cosignataire du contrat. Dans ces conditions, le vendeur ne peut pas vendre le bien immobilier à une autre personne, dans le cas contraire, il devra reverser des dommages et intérêts au cosignataire.

Le contrat de réservation doit être formalisé par des écrits. Il n’est pas obligatoire de le faire enregistrer aux impôts, qu’il s’agisse d’un contrat de réservation lors de l’achat d’un Riad à Marrakech ou de tout autre bien immobilier. Dans le contrat de réservation, on doit retrouver certaines informations prioritaires comme la description détaillée du bien mis en vente. Cette description doit comprendre les informations suivantes : la surface habitable, le nombre de pièces principales et secondaires ainsi que leurs fonctions, en cas de copropriété la situation dans l’immeuble, le prix de vente estimé et les conditions de révision de ce prix, la description des qualités techniques de la construction comme les matériaux utilisés ou les équipements, la date prévue pour la signature du contrat de vente définitif. Si l’une des informations susmentionnées est absente du contrat de réservation, celui-ci est déclaré nul.

Le futur acheteur qui réserve le bien reçoit un certain nombre de documents à la signature du contrat de réservation. Parmi ces documents nous retrouvons une notice descriptive sommaire, le plan du lot réservé, le plan de masse de l’ensemble immobilier. Le principe est le même pour les achats de Riad à Marrakech. Durant la signature du contrat de réservation, le vendeur peut vous demander un paiement qui fait office de tarif de réservation. Toutefois, ce montant ne doit pas dépasser 5% du prix si la vente est prévue l’année d’après, 2% du prix de vente si celle-ci est prévue dans un ou 2 ans maximum.

standard

Vibrez sur les rythmes du monde en louant un Riad à Marrakech

riad-au coeur de medina-marrakech

Le Maroc est une terre d’accueil pour les populations du monde, ainsi que pour les rythmes et les cultures qui le définissent. Il suffit de louer le Riad Alili à Marrakech pour se rendre compte que de nombreux évènements sont organisés chaque année afin de mettre en exergue la culture et les artistes, qu’ils soient du Maroc ou étrangers. La cité ocre et le Maroc tout entier sont véritablement multiculturels. Timitar est un festival plein de charme qui revient une fois de plus pour la 12e édition consécutive. Comme d’habitude, c’est Agadir, la capitale du Souss qui va abriter cet évènement du 22 au 25 juillet 2015. Rendez-vous est donc prix pour représenter et faire connaître les musiques amazighes, ainsi que celles du monde. Une fois de plus Agadir accueillera les populations diverses et un public toujours plus nombreux et plus aguerri.

Les spectateurs, venus des différentes villes du Maroc et même du monde entier, pourront s’abreuver de musique venant d’ici et d’ailleurs. Pour animer les scènes, des artistes ont été invités de tout le Maroc et des pays étrangers afin de proposer aux spectateurs des styles différents et de leur donner un aperçu de leurs univers respectifs. Chaque artiste et chaque représentation apportera sa touche particulière à l’évènement. Pour cette douzième édition, si vous quittez votre Riad à Marrakech pour assister à ce festival, vous pourrez découvrir les sonorités africaines, cubaines, orientales, du r&b, les rythmes andalous et tarrab. Les valeurs de tolérance, d’acceptation et de respect des différences devraient une fois de plus régner durant cet évènement et être transportées dans toute la ville d’Agadir.

Le répertoire proposé par le comité d’organisation regroupe les musiques traditionnelles et contemporaines que l’on peut retrouver sur les différents continents. Agadir deviendra donc pendant quelques jours un lieu de rencontre pour les passionnés de musique, un lieu où les différentes cultures du monde pourront se rassembler, échanger et dialoguer autour d’un même langage : la musique. N’hésitez pas à partir de votre Riad à Marrakech pour vivre cet évènement exceptionnel. Cette année, les musiques amazighes qui seront mises à l’honneur sont Rayssa Thihit, Ahwach, Lajwad, Rayss Outajajt et Ait Laati. Ce sont là les rythmes qui ouvriront les célébrations tous les soirs. Un moyen pour les plus jeunes de découvrir les chants et danses qui font la richesse de la culture amazighe.

standard