La force et la faiblesse des systèmes éducatifs japonais

Depuis quelque temps, le Japon est la seconde puissance économique mondiale. Malgré sa défaite durant la deuxième guerre mondiale, le Japon réussit à se rattraper et dépasse même plusieurs pays Occidentaux. Pour eux, l’éducation tient une part importante dans ce développement économique. En réalité, les étudiants japonais sont parmi des plus cultivés et dépassent de loin les étudiants européens et américains lors des concours internationaux. Dans cet article on va vous donner les points forts et les points faibles du système éducatif japonais.

Les forces du système éducatif japonais

Toute la population Japonaise est capable de lire et d’écrire grâce à l’obligation de fréquentation de l’enseignement et du lycée. Et cela n’est plus anodin vue la difficulté de la langue japonaise, de ce fait, le système éducatif japonais accorde beaucoup d’importance à la langue. En réalité, la langue japonaise est composée d’un système idéogramme d’origine chinoise qui est autrement appelé les kanjis, mais aussi de deux syllabaires (les kana). Pour finir leur scolarité, tous les étudiants doivent apprendre les kanjis mais aussi maîtriser leurs caractères, alors durant leur année d’étude, les élèves japonais connaissent environ 2000 kanji et s’ils continuent leurs études, ils en apprennent plus. Aussi, contrairement aux autres pays, au Japon, l’enseignement des arts comme la musique et l’art plastique est obligatoire pendant toute la scolarité ce qui renforce la culture générale des étudiants. En réalité, la richesse culturelle des élèves japonais est encadrée par un système éducatif hyper strict. Pendant l’enseignement secondaire, la discipline est extrêmement rigoureuse et les professeurs sont vraiment exigeants, tout ça pour préparer les élèves au monde du travail.

Les faiblesses du système éducatif japonais

Même si le système éducatif japonais semble parfait, il existe quand même quelques effets néfastes sur les étudiants. En fait, ce système éducatif est surtout basé sur la mémorisation. Malheureusement, le système éducatif japonais a tendance à mémoriser sans démarche explicative. De plus, dans le système éducatif japonais, il y a un esprit de compétition excessive. Dès leur plus jeune âge, les élèves sont poussés vers l’excellence, ce qui a pour conséquence de laisser en marge les étudiants en difficulté et de favoriser les meilleurs de la classe pour la réputation de l’école.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Previous post Le choix d’une université : Quels sont les critères clés ?
Next post Tout savoir sur la formation Montessori