Quelques conseils à suivre avant de se lancer dans un trekking

Le trekking, au Maroc ou dans un autre pays, est une activité qui se tient sur plusieurs jours, c’est une forme de randonnée, d’ailleurs le trekking est souvent appelé grande randonnée. Durant cette activité, les participants ont une assez grande autonomie https://www.location-francophone.com/blog/randonnees-au-maroc/. Du coup, lors des boucles, des traversées, les marcheurs dorment en bivouacs, en tentes, mais aussi chez les habitants ou en refuges, selon le contexte et les conditions de votre activité. Pratiquement tout le monde peut se lancer dans la pratique du trekking, il faut tout de même avoir une bonne condition physique et s’y préparer physiquement et psychologiquement. Cette préparation physique est la clé de la réussite de votre trekking. Vous trouverez dans cet article quelques conseils afin que votre aventure de trekking se déroule dans des conditions optimales et que vous en gardiez de bons souvenirs. Il faut savoir de prime abord que la première action à mener est de rencontrer votre médecin.

Consulter votre médecin avant votre trekking au Maroc ou dans un autre pays est nécessaire avant de vous lancer, surtout si vous n’avez pas l’habitude de pratiquer une activité sportive. Le rôle du médecin est de déterminer si vous êtes dans une bonne forme physique pour vous lancer dans cette activité. Il pourra donc vous dire si vous avez la capacité de faire un trekking. Si vous prévoyez de vous rendre dans des régions très enclavées, votre médecin pourra vous fournir les vaccins indispensables. En général, il faut savoir que le trekking est déconseillé aux femmes enceintes, ainsi qu’aux personnes qui souffrent d’hypertension, d’insuffisance respiratoire et de problèmes cardiaques. Vous devez exercer votre endurance afin de réussir votre trekking, en pratiquant par exemple du vélo, de la course à pied ou de la natation.

Si vous optez pour le trekking au Maroc en altitude, vous devez en connaitre les particularités. En altitude vous devez faire un entraînement plus intense, car il y a moins d’oxygène en altitude. Pour que cet effet soit limité, vous devez boire de l’eau en bonne quantité et éviter les boissons alcoolisées. Par contre, si vous comptez vous rendre dans le désert marocain, vous aurez besoin de plus de matériel, vous assurer de protéger vos yeux et votre peau des UV, avoir une plus grande gourde, une lampe frontale, un couteau de poche, et des vêtements légers et chauds pour les nuits froides. Retenez que peu importe le lieu et la difficulté de votre trekking, vous devez vous hydrater régulièrement, environ toutes les 20 minutes. Les pauses vous permettent aussi de vous reposer et de manger. Voilà des conseils qui vous permettront d’avoir un trekking agréable et bénéfique pour votre santé.

standard

État du marché des scooters électriques

scooter electrique

Le scooter électrique est un mode de déplacement qui est de plus en plus sollicité de nos jours. Il suffit pour en avoir la preuve, d’observer le nombre croissant d’immatriculations et l’expansion des services de location de ces engins. Nombreux sont ceux qui sont attirés par les nombreux avantages que ce type de véhicule apporte voir aussi sur l’article Tout savoir sur les scooters électriques, notamment le moteur peu bruyant, l’absence de pollution, la possibilité d’éviter les embouteillages, etc. Toutefois, vous n’êtes pas forcément au courant de tout ce que cette acquisition implique, encore moins des caractéristiques globales de ce type de véhicules. Dans cet article, nous vous proposons de faire un tour de la question, et d’apporter quelques réponses à ces préoccupations. En fin d’année 2017, le nombre de scooters électriques commercialisés se chiffrait à 7175 unités, une grande évolution, en comparaison aux 1861 unités commercialisées en 2015. Les ventes sont notamment boostées par les entreprises de location de scooters électriques qui sont de plus en plus nombreuses, et permettent aux usagers de « tester » ces engins avant de se décider à les acheter.

Il est vrai qu’acheter un scooter électrique revient bien plus cher que de s’offrir un scooter à essence. Depuis quelque temps on observe une baisse des prix, mais est-elle suffisamment conséquente pour susciter plus d’acheteurs ? Il est par exemple possible d’acheter un scooter Unu avec 1899 euros, vous pouvez obtenir un scooter Askoll avec 2990 euros, comptez au moins 2556 euros pour obtenir un scooter RedE. Par contre, pour acquérir un scooter thermique à essence, il faut compter à partir de 1000 euros. Le phénomène est inversé en Chine, dans ce pays, les scooters électriques sont vendus beaucoup moins cher que les scooters thermiques, ceci est dû aux grosses quantités produites. Rassurez-vous, en cas d’achat de scooter, vous pouvez bénéficier d’un bonus écologique peut vous être accordé. Le projet de loi de finances prévoit une aide qui se chiffre à 900 euros. Il faut préciser que le bonus écologique touche les véhicules à deux, trois et quatre roues, avec un moteur d’une puissance minimale de 3 kW. Ce bonus se chiffre à 250 euros par kW, sans toutefois dépasser 1000 euros ni 27% du prix affiché du véhicule.

Pour effectuer vos trajets quotidiens entre le boulot et votre domicile, un scooter électrique qui équivaut à 50 cm3 est suffisant. Les engins les moins chers vous feront bénéficier d’une autonomie moyenne de 50 km. Les scooters électriques se rechargent soit sur des prises électriques standards soit sur les bornes adaptées, installées et gratuites dans certaines grandes villes. Certains modèles de scooters électriques disposent de batteries amovibles, vous permettant de les recharger n’importe où. Sur le marché on retrouve également des scooters de 125 cm3, qui coutent plus cher, comptez entre 7000 et 9000 euros pour certains modèles et jusqu’à 15 000 euros pour BMW. Vous avez désormais des informations pratiques qui peuvent vous accompagner dans la décision d’acheter un scooter électrique ou pas.

standard

Passage à la carte grise électronique en Algérie

carte grise

La carte grise est un document qui est utilisé non seulement pour que l’on puisse identifier les véhicules, mais ce document donne aussi l’autorisation aux mêmes véhicules de circuler sur les routes en toute légalité. Ce document était à la base délivré par les préfectures ou les sous-préfectures, désormais en France on peut l’obtenir en faisant l’ensemble de la démarche sur des sites internet professionnels qui vous assurent une transaction libre de contraintes et rapide, pour une livraison de votre carte grise 48 h plus tard. En Algérie comme ailleurs, les automobilistes doivent également posséder de cartes grises pour leurs véhicules sur le site https://www.commandersacartegrise.com/. C’est officiel, 2017 est l’année du changement pour ce document en Algérie, car il deviendra électronique.

Le terme « électronique » peut poser des problèmes d’interprétation, raison pour laquelle les autorités l’ont vu et revue afin de l’utiliser de la meilleure des manières. Selon l’annonce du Ministère de l’Intérieur et des collectivités locales d’Algérie, les usagers de la route algériens utiliseront dès 2017 des cartes grises électroniques et les permis de conduire biométriques. Le ministre a tenu à préciser que ce département est responsable du développement des documents administratifs et la transition se fera progressivement pour que tout le monde obtienne ces documents en opposition aux anciens documents. Sur le plan technique, le terme « électronique » a été récemment utilisé pour parler des certificats d’immatriculation. Avant cela, le gouvernement parlait souvent de carte grise biométrique qui a été révélée comme étant un abus de langage quand on considère que la biométrie est associée aux êtres vivants.

Le terme biométrie signifie concrètement « mesure du vivant » avec bio qui signifie vivant et métrie qui signifie mesure. En conclusion le terme biométrique peut être associé à des informations liées à la personne physique et à un aspect plus biologique notamment en parlant du détenteur du document. Biométrique correspond donc mieux à des documents comme le passeport ou le permis de conduire. Le terme électronique est beaucoup plus adapté lorsqu’il s’agit de carte grise puisqu’on parle d’un véhicule qui n’a rien d’humain ni de biologique, puisque les engins ne possèdent pas d’empreintes digitales et encore moins de groupe sanguin. C’est pour cette raison que les autorités algériennes ont modifié la dénomination des nouvelles cartes grises en optant pour des cartes grises électroniques. Restons attentifs et assistons à l’évolution du système d’immatriculation des véhicules en Algérie qui imposera certainement aux usagers de refaire leurs anciennes cartes.

standard

Quel est le prix d’une location de voiture à la Réunion ?

location-voiture-ile-reunion

L’une des préoccupations majeures que les particuliers ou les entreprises rencontrent en se rapprochant d’une agence de location de voiture à la Réunion sur le site http://www.europcar-reunion.com/ ou ailleurs est le prix. Le prix de la location courte durée est une question qui taraude les clients lorsqu’ils entreprennent de louer un véhicule. Nous ferons dans cet article, un tour d’horizon des différents prix qui sont proposés sur le marché français de la location de voiture. Sachez tout d’abord que le prix de la location est fonction de l’agence de location que vous contactez, mais aussi du type de véhicule que vous choisissez, en fonction de ces paramètres le prix peut passer du simple au double. S’agissant des tarifs il faut prévoir en moyenne la somme de 35 euros par jour pour une voiture appartenant à la catégorie A, que l’on appelle aussi «économique ». Certaines agences de location proposent des prix qui diminuent au fur et à mesure que le nombre de jours de location augmente. Les formules avantageuses sont parfois disponibles pour les week-ends.

Prix indicatifs pour la location courte durée d’un véhicule

Les prix donnés ci-dessous le sont à titre d’indicatifs, comme nous l’avons dit ils varient en fonction de l’agence. Pour une location de voiture à la Réunion ou en France pour une durée d’un mois, comptez en moyenne 800 euros pour un véhicule de catégorie A, à la journée, le même modèle vous coutera au minimum 80 euros, comptez jusqu’à 130 euros si vous optez pour des modèles différents. À l’heure, la location de voiture coute entre 15 et 25 euros selon les conditions, par heure supplémentaire vous paierez environ 8 euros. Pour une location de véhicule en aller simple, comptez en moyenne 350 euros pour un véhicule utilitaire avec chauffeur et entre 40 et 70 euros en forfait horaire. Selon les modèles et la fonction du véhicule, les prix sont différents. Pour un véhicule, en libre service comptez 40 euros de frais d’inscription et entre 7 et 105 euros en fonction de la catégorie et des conditions rattachées à la location. Pour une voiture avec chauffeur, comptez entre 350 et 850 euros, dépendamment du type de véhicule et des conditions de location. Les voitures de mariage sont louées entre 500 et 600 euros selon la durée et le type, les minibus sont disponibles à partir de 150 euros par jour de location.

Les véhicules utilitaires de 3m3 coutent entre 40 et 60 euros par jour de location, le camping-car vous reviendra à environ 70 à 170 euros par jour, pour une voiturette vous paierez environ 30 euros par jour avec 100km et 200 euros par semaine avec 200km. Les voitures auto-école peuvent également être louées, pour cela comptez en moyenne 20 à 400 euros en fonction du forfait qui lui-même dépend de la durée et du kilométrage. La location de voiture à la Réunion et en France prend également en considération le système de la voiture. Une voiture électrique vous coutera entre 60 et 300 euros, une limousine vous coutera entre 110 et 500 euros, toujours dépendamment des conditions contractuelles.

standard